Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : l'efficacité du vaccin Sinopharm remise en cause chez les plus de 60 ans


Rédigé par Siham Mdiji le Vendredi 23 Juillet 2021

Alors que le Maroc vient de recevoir, ce vendredi, un lot de deux millions de doses du vaccin Sinopharm, une étude hongroise, publiée récemment, a révélé son inefficacité chez 25% des personnes âgées de plus de 60 ans.



Selon les résultats d’une nouvelle étude dirigée par le biochimiste Balázs Sarkadi et le biostatisticien Tamás Ferenci, la production d’anticorps chez 25% des personnes âgées de plus de 60 ans, vaccinées par Sinopharm, serait insuffisante pour la protection contre le Covid-19, a indiqué Bloomberg.
 
L’étude, menée sur 450 personnes ayant reçu le vaccin Sinopharm,  a démontré que 90% de personnes de moins de 50 ans développaient des anticorps protecteurs contre le Covid-19, tandis que leur production baissait respectivement à 75% et 50% chez les sujets âgés de plus de 60 ans et de 80 ans. 
 
Les deux auteurs ont soulevé les risques auxquels sont exposés ces personnes « très vulnérables », vu que la majorité d’elles pensent être protégées contre le virus. « C'est très, très inquiétant que ces personnes, qui sont à haut risque, aient une mauvaise réponse en anticorps », a déclaré Jin Dong-yan, virologue de l'Université de Hong Kong qui n'était pas affilié à l'étude.

Pour sa part, Wang Chenguang, ancien professeur au « Peking Union Medical College » et expert en immunologie, a déclaré que les résultats de l'étude ont de la valeur et constituent la première tentative scientifique publique d'analyser l'effet du vaccin Sinopharm chez les personnes âgées.

La Commission nationale chinoise de la santé a, en effet, refusé de se prononcer sur le sujet, affirmant qu'elle ne répondrait qu'aux études des gouvernements ou des principales institutions de recherche.

A rappeler que le Maroc vient de recevoir deux millions de doses du vaccin chinois. Il s’agit du cinquième arrivage en l’espace de deux semaines, sachant que le Maroc a reçu une quantité similaire le 17 juillet après avoir reçu 1,5 million de doses quatre jours plus tôt. Avec ce nouvel arrivage, le nombre des vaccins reçus depuis le début de la campagne de vaccination devrait atteindre 26,5 millions de doses.