Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : Un allègement du couvre feu prévu après le ramadan


Rédigé par Anass Machloukh le Mercredi 12 Mai 2021

Après avoir été confinés le soir durant le mois de ramadan, les Marocains s’attendent à un allègement des mesures restrictives après la fin du mois sacré. Un allègement est envisagé par les autorités sous réserve. Détails.




« Que va-t-il se passer après le ramadan ? », une question que se posent ardemment les Marocains alors que le mois sacré touche à sa fin. Désireux de retrouver une vie normale après un couvre-feu qui a privé les gens de la chaleur sociale ramadanesque, nombreux sont nos concitoyens qui aspirent à un allégement des mesures restrictives après le jour de l’Aid, même si les autorités semblent agir prudemment. Un vœu réalisable en vue de la situation épidémiologique qui s’est visiblement améliorée durant les quatre dernières semaines. Dans son bilan bimensuel, le ministère de la Santé a fait état d’une baisse palpable des cas de contagion, estimée à 19,5% entre le 26 avril et le 10 mai. Comme la fréquence des contaminations et des décès a manifestement baissé, ce qui prémunit le système santé, beaucoup pensent qu’il est normal de redonner du souffle aux citoyens, d’autant que l’activité économique (petits commerces en particulier) a besoin de respirer.

Vers un couvre-feu allégé

Les réunions des comités de veilles régionaux et les autorités territoriales se multiplient, pour songer à ce qu’il faut faire dans chaque région maintenant que l’état d’urgence sanitaire est prolongé jusqu’au 10 juin prochain, ce qui donne plus de marge de manœuvre aux préfets et aux walis en matière de décision. Pour des raisons strictement économiques, un allégement du couvre-feu est fort probable, selon des sources proches du dossier, qui nous indiquent qu’il pourrait être appliqué dorénavant jusqu’à 23h ou minuit, au lieu de 21h pour permettre aux cafés, restaurants et autres types de petits commerces de respirer. Cette décision est toujours en cours d’examen et pourrait être officialisée au cas où un accord définitif est trouvé avec les représentants du secteur de la restauration. L’Association des propriétaires des cafés et des restaurants du Maroc revendique inlassablement cet allègement, nous précise son président Noureddine Harrak, ajoutant que les pourparlers avec les autorités sont toujours en cours.

Un allègement possible d’un point de vue sanitaire

Suite à l’amélioration de la conjoncture épidémiologique, l’allégement des restrictions est possible aux yeux des experts, dont Azzedine Ibrahimi, membre du comité scientifique, pour qui, les circonstances sont propices pour un allégement des restrictions y compris le couvre-feu et l’interdiction des rassemblements. Dans un poste sur Facebook, M. Ibrahimi a expliqué que cela est possible grâce au recul des décès et des cas critiques ainsi qu’à la reprise de la campagne de vaccination. Idem pour Tayeb Hamdi, chercheur en système et politiques de santé qui préconise un allégement progressif du couvre-feu tout en veillant à respecter les gestes barrières dans les lieux publics.