Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Covid-19: Records de contaminations à Tokyo, nouveaux foyers en Chine


Rédigé par la rédaction le Dimanche 1 Août 2021

Une flambée de cas de coronavirus commence à être enregistrée en Asie. Des records de contamination au Japon et apparition de plusieurs foyers en Chine.



La capitale japonaise, ville hôte des JO a annoncé un nombre record de contaminations au coronavirus, principalement à cause du variant Delta extrêmement transmissible de la maladie.

Des nombres records de nouveaux cas de Covid-19, principalement dus à la propagation du variant Delta extrêmement transmissible du coronavirus, ont été enregistrés ce samedi 31 juillet à Tokyo, qui accueille actuellement les Jeux olympiques, ainsi qu’en Thaïlande et en Malaisie.

Cette flambée des cas a ébranlé des parties de l’Asie parvenues jusqu’ici à contenir avec succès l’épidémie, comme le Vietnam contraint d’imposer à compter de lundi des restrictions drastiques sur les déplacements dans plusieurs agglomérations et provinces.

Les autorités métropolitaines de Tokyo ont pour leur part annoncé un nombre de record de 4.058 infections sur les dernières 24 heures. Les organisateurs des JO ont fait état de 21 nouveaux cas de Covid-19 liés aux olympiades, portant à 241 le nombre total de cas répertoriés depuis le 1er juillet. La Malaisie, particulièrement touchée par la maladie, a annoncé 17.786 cas samedi, un nombre record. La Thaïlande a également fait état d’un record quotidien de 18.912 nouvelles contaminations au virus, et de 178 nouveaux décès, là aussi un bilan sans précédent sur une seule journée.

Le gouvernement thaïlandais a souligné que le variant Delta représentait plus de 60% des cas, et jusqu’à 80% à Bangkok.
La Chine est elle aussi confrontée à la propagation rapide du variant dans la ville de Nanjing, dans l’est du pays, dont l’origine est imputée à du personnel aéroportuaire ayant nettoyé un avion en provenance de Russie.

Regain de l’épidémie en Chine

Plusieurs foyers de contaminations au Covid-19 ont été signalés en Chine, ont annoncé les autorités sanitaires samedi. Cela survient à un moment où le pays connaît la résurgence la plus importante de l’épidémie depuis des mois.

Alors qu’elle semblait avoir maîtrisé l’épidémie de Covid-19, la Chine fait actuellement face à une flambée des cas dans plusieurs provinces, ont annoncé les autorités sanitaires samedi 31 juillet.

Des cas de contamination ont ainsi été répertoriés dans la province de Fujian, dans le sud-est du pays, et dans la municipalité de Chongqing, dans le sud-ouest, selon la Commission nationale de santé, des territoires s’ajoutant aux quatre provinces et à la capitale, Pékin, où des infections au variant Delta avaient déjà été signalées.

55 nouveaux cas d’infection ont été enregistrés dans le pays, pour un total de plus de 200 depuis le début de la reprise épidémique liée à un foyer de contamination dans la province orientale de Jiangsu, où neuf employés de l’aéroport de Nankin ont été testés positifs le 20 juillet.

Les autorités de Nankin ont ordonné à toutes les attractions touristiques et lieux culturels de ne pas ouvrir samedi, en raison de l’augmentation des transmissions nationales. Des centaines de milliers de personnes sont désormais confinées dans la province du Jiangsu, dont Nankin est la capitale, tandis que la ville a soumis ses 9,2 millions d’habitants à deux dépistages.

41.000 personnes placées en confinement

La ville touristique de Zhangjiajie, dans la province du Hunan, où une poignée de personnes positives au Covid-19 ont assisté à une représentation théâtrale, a confiné ses 1,5 million d’habitants et fermé toutes les attractions touristiques vendredi, selon un communiqué officiel.

En banlieue de Pékin, dans le district de Changping où deux malades ont été découverts, 41.000 personnes ont été placées en confinement jeudi. Il s’agit des premiers cas locaux enregistrés à Pékin, qui compte plus de 20 millions d’habitants, depuis six mois.

Si le Covid-19 a été détecté pour la première fois à Wuhan, fin 2019, la Chine a depuis largement maîtrisé l’épidémie grâce à des confinements, des applications mobiles de suivi des déplacements ou encore des quarantaines obligatoires à l’arrivée sur le territoire. La vie est quasi-normale depuis le printemps de l’année dernière, et le pays n’a rapporté que deux morts du Covid-19 depuis avril 2020.

L’Allemagne généralise les tests pour tous les voyageurs non vaccinés

L’Allemagne va généraliser dimanche l’obligation, pour les voyageurs de présenter un certificat de vaccination ou un test Covid négatif à leur entrée dans le pays, afin d’éviter un emballement de la pandémie, selon un décret adopté vendredi par le gouvernement.

«À partir du 1er août, toutes les personnes entrant en Allemagne seront obligées de présenter soit un test négatif, soit un certificat de vaccination, soit une preuve qu’ils sont guéris», a déclaré Ulrike Demmer, une porte-parole d’Angela Merkel.

Cette obligation, qui s’applique à partir de l’âge de 12 ans, ne valait jusqu’à présent que pour les personnes arrivant en avion et se trouve ainsi étendue à tous les modes de transports. Selon le décret, seront acceptés les tests antigéniques de moins de 48 heures, ou PCR de moins de 72 heures. Les frontaliers et les voyageurs en transit en seront toutefois exemptés.

«Nous réduisons ainsi le risque de nouvelles infections», a indiqué le ministre de la Santé le conservateur Jens Spahn (CDU), et ce au moment où les Allemands commencent à rentrer de leurs congés d’été.