Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Covid-19 :Les taximen rbatis reprennent bientôt du service


le Jeudi 28 Mai 2020

La capitale verra sous peu ses taxis bleus circuler dans ses ruelles, une nouvelle qui enchante les professionnels du métier ainsi que les usagers.



Covid-19 :Les taximen rbatis reprennent bientôt du service
Depuis la mise en place du dispositif de prévention et de lutte contre la pandémie Covid-19, l’activité des taxis au niveau des villes de Rabat-Salé et Témara avait été suspendue. 

Opération de dépistage
Les professionnels du secteur ont été sérieusement impactés par cet arrêt de travail qui a duré près de trois mois. Fort heureusement pour eux, les chauffeurs des grands et petits taxis des villes de Rabat, Salé et Témara s’apprêtent à reprendre leur travail.

A cet effet, quelque 500 taximen ont subi lundi à l’hôpital Moulay Abdellah de Salé des tests de dépistage de Coronavirus, alors que tous les chauffeurs de taxis de Témara ont été testés et que 2000 autres vont subir le même dépistage dans les jours à venir.

Ainsi, les résultats des dépistages seront notifiés aux chauffeurs des taxis aux stations de leurs départs et postés sur les pare -brises de leurs véhicules afin que les agents de la circulation puissent les contrôler.

Par ailleurs, des réunions ont été tenues entre les responsables de la préfecture de Salé et les représentants des syndicats des taximen à l’issue desquelles il a été convenu d’exempter les professionnels du paiement de location des agréments pendant 3 mois, une décision qui devrait définitivement être adoptée.

Selon le secrétaire régional du syndicat des taximen affiliés à l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), Hassan Doukalli, il a également été question lors de ces rencontres des tarifications des courses pour les grands taxis en raison de la réduction du nombre des passagers au cours de la période de confinement sanitaire.

Les représentants des syndicats ont demandé une augmentation de 50% du prix de la course à bord des grands taxis, alors que celui des petits taxis ne devrait pas connaître de changement, selon Ibrahim Maqboul, membre de l’Association Al Mostaqbal des petits taxis à Témara.

Par ailleurs, les chauffeurs et les passagers des taxis seront tenus de porter des masques de protection sanitaire.

L’activité des 226 taxis de Témara reprendra progressivement avec une rotation à raison de 56 taxis par jour pendant l’état d’urgence sanitaire dans l’attente de la levée des mesures de confinement sanitaire.

Même sort pour Casablanca
 Il est à rappeler que, à la suite du transport d’une cliente présentant des symptômes du Covid-19, les autorités de Casablanca avaient alors décidé de dépister massivement les chauffeurs de petits taxis.

Par ailleurs, tous les petits taxis actuellement en service dans la capitale économique sont désinfectés quotidiennement au bureau de pointage sur boulevard Roudani.

  


Dans la même rubrique :
< >