Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : Les exportations aéronautiques et automobiles en baisse


Rédigé par A.C le Lundi 1 Juin 2020

L’Office des Changes vient de publier les statistiques des échanges extérieurs à fin avril, qui montrent l'impact de la pandémie du Covid-19 sur la balance commerciale du Maroc.



Au titre des quatre premiers mois de 2020, tant les importations que les exportations de marchandises enregistrent des baisses respectives de 12,6% et de 19,7%. En glissement trimestriel (comparaison entre les trois derniers mois et les trois mois d’avant), cette baisse est de 13,2% pour les importations et de 18% pour les exportations.

Ainsi, le déficit commercial enregistre une baisse de 1,9% ou 1.292MDH et le taux de couverture enregistre une perte de 4,8 points.

Dans son bulletin mensuel « Indicateurs des échanges extérieurs », l'Office des changes impute cette des importations de biens au recul des importations de biens d’équipement (-7.826MDH), de produits énergétiques (-5.715MDH), de produits finis de consommation (-5.444MDH), de demi produits (-4.406MDH), et de produits bruts (-1.760MDH).

En revanche, Poursuit la même source, les achats de produits alimentaires augmentent de 3.951MDH.
La facture énergétique s’établit, ainsi, à 20.448MDH à fin avril 2020 contre 26.163MDH à fin avril 2019, soit une baisse de 5.715MDH. Le recul de la facture énergétique (-21,8%) est dû essentiellement au déclin des approvisionnements en gas-oils et fuel-oils (-3.796MDH). Une baisse qui s’explique, toujours selon l’Office des Changes, par l’effet prix en baisse de 19% (4.575 DH/T à fin avril 2020 contre 5.648 DH/T un an auparavant).

En parallèle, les quantités importées enregistrent aussi une baisse (2.022mT contre 2.310mT, soit (-12,5%).

S’agissant des importations de produits alimentaires, elles atteignent 21.865MDH à fin avril 2020 contre 17.914MDH une année auparavant, suite à la hausse des achats du Blé (+1.134MDH) et de celles de l’Orge (+1.102MDH).
 
Malgré la crise sanitaire, les exportations des exportations augmentent
 
Pour leur part, les exportations enregistrent une baisse de 19,7% suite à la diminution des ventes de la majorité des secteurs, dont l’automobile ( -39%), le textile et cuir (-28,3%), l'aéronautique (-33,9%), et l’agriculture et l'agro-alimentaire (-7%).

En revanche, les ventes des phosphates et dérivés enregistrent une légère hausse de 34MDH ou +0,2%.
A fin avril 2020, la balance des échanges de services affiche un excédent en baisse de 9,1%. En effet, les exportations de services baissent de 11,1%. Parallèlement, les importations de services reculent de 12,8%.

En ce qui concerne les recettes voyages, principale composante des exportations de services, elles
atteignent 19.978MDH à fin avril 2020 contre 22.913MDH une année auparavant, soit -12,8%.
 Les dépenses voyages, quant à elles, reculent aussi de 30,2%. L’excédent de la balance voyages s’inscrit, ainsi, en baisse de 5,7%.

Même contre-performance observée au niveau des envois de fonds effectués par les Marocains Résidents à l’Etranger. Ils enregistrent une baisse de 10,1%.

Idem pour le flux net des Investissements Directs Etrangers (IDE) qui atteint 5.315MDH contre 6.387MDH un an auparavant, soit un repli de 16,8%. Ce résultat s’explique par une baisse des recettes des IDE de 25,9%, atténuée toutefois par la baisse des dépenses (-37,8%). Autre élément soulevé par l'Office des changes : diminution du flux net des Investissements Directs Marocains à l’Etranger (IDME) de 1.697MDH.

En effet, les investissements directs marocains à l’étranger atteignent 2.992MDH à fin avril 2020 contre 3.965MDH à fin avril 2019, soit une baisse de 24,5%. En revanche, les cessions de ces investissements ont plus que doublé (+724MDH). 

  


Dans la même rubrique :
< >