L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



International

Covid-19 : Les experts britanniques et US contre une quatrième dose de vaccin


Rédigé par La rédaction le Dimanche 9 Janvier 2022

Des experts américains et britanniques sont sceptiques quant à l’efficacité d’une 4ème dose du vaccin anti-covid et préconisent de focaliser les efforts sur la généralisation de la 3ème dose.



Les experts sanitaires qui conseillent le gouvernement britannique se sont prononcés vendredi en défaveur de l’administration d’une quatrième dose de vaccin contre le coronavirus aux personnes âgées, au motif que la troisième injection offre une protection durable contre les formes graves de la maladie. Ils recommandent donc de concentrer les efforts sur l’administration de la troisième dose de vaccin.

Selon le Comité conjoint sur la vaccination et l’immunisation (JCVI), les autorités doivent donc concentrer leurs efforts sur la vaccination de la troisième dose au plus grand nombre de personnes afin de renforcer la protection contre le variant Omicron hautement contagieux. «Les données actuelles montrent que la dose de rappel continue de fournir des niveaux élevés de protection contre les formes graves de la maladie, même pour les tranches d’âge les plus vulnérables », a déclaré le professeur Wei Shen Lim, président du comité.

«Pour cette raison, le comité a conclu qu’il n’était pas nécessaire d’introduire une deuxième dose de rappel dans l’immédiat, même si cette éventualité continuera d’être examinée». A ce jour, plus de 35 millions de citoyens britanniques ont reçu une troisième dose de vaccin. Tout en se déclarant favorables à une troisième injection, ces scientifiques ont affirmé que l’augmentation des niveaux d’anticorps n’était pas une garantie contre l’infection par Omicron, et que le renforcement de l’immunité pouvait être transitoire.

Lassitude des populations à l’égard de la vaccination

Face à la propagation du variant Omicron, Israël a été le premier pays à lancer une campagne de vaccination pour la quatrième dose à destination des personnes âgées. De l’autre côté de l’Atlantique, des experts scientifiques américains s’interrogent aussi sur l’efficacité de la stratégie des doses de rappel» à long terme pour lutter contre le coronavirus.

S’adressant au New York Times, des scientifiques ont déclaré que le fait de proposer périodiquement des rappels à des populations entières ne semble «pas viable et n’a pas de sens sur le plan scientifique ». «Cela ne semble pas être une stratégie durable à long terme, c’est certain», a déclaré au journal Deepta Bhattacharya, immunologiste à l’université de l’Arizona. Au-delà de l’efficacité médicale, ils ont cité une probable lassitude de la population à l’égard de la vaccination, notant que si environ 73% des adultes aux États-Unis ont reçu deux injections de vaccin, seul un tiers d’entre eux ont jusqu’à présent reçu une dose de rappel.

«Il n’est pas inhabituel d’administrer des vaccins périodiquement, mais je pense qu’il y a de meilleures façons de procéder que d’administrer des rappels tous les six mois», a déclaré Akiko Iwasaki, immunologiste à l’université de Yale, qui a ajouté qu’il existait d’autres approches pour «nous sortir de cette situation où les rappels sont éternels».

Une 4ème dose moins efficace que prévu

Tout en se prononçant en faveur d’une troisième injection pour les Américains, les experts ont déclaré que l’augmentation des niveaux d’anticorps n’était pas une garantie contre l’infection par Omicron, et que le renforcement de l’immunité pouvait être transitoire.

Les scientifiques ont également déclaré qu’il était plus avantageux de veiller à ce que la majeure partie du monde soit vaccinée, ce qui ralentirait l’émergence de variant, plutôt que de permettre aux nations riches d’offrir des doses de rappel supplémentaires. Le rapport note également qu’il n’existe pas encore de données officielles sur l’efficacité des quatrièmes doses de vaccin. En Israël, où on a décidé d’administrer une 4ème dose de vaccin anti-covid aux plus de 60 ans et au personnel soignant, des chercheurs se sont penchés sur l’efficacité de ce deuxième rappel vaccinal.

Selon les premiers résultats de cette étude menée à l’hôpital Sheba de Tel Aviv, la protection conférée par cette 4e dose serait moindre que prévue, rapporte i24News. Une efficacité jugée décevante qui pourrait pousser le gouvernement israélien à ne pas proposer, pour l’heure, ce deuxième rappel aux tranches d’âge plus jeunes.

 


France : le nombre de cas quotidiens repasse au-dessus de 300.000
 
Les contaminations au Covid-19 atteignent toujours un niveau très élevé en France. Les chiffres officiels publiés vendredi 7 janvier au soir sont formels : 328.214 nouvaux cas ont été enregistrés ces dernières 24 heures. Ce chiffre est plus élevé que celui de la veille, journée pour laquelle le nombre de nouvelles contaminations enregistrées s’élevaient à 261.484. Et il rejoint presque le chiffre annoncé mercredi, avec ses 332.252 cas.

Toutefois, ces décalages quotidiens peuvent être dus à des rattrapages statistiques. Pour lisser ces écarts, on calcule le nombre de nouveaux cas quotidiens observés en moyenne sur les sept derniers jours. Vendredi, il a atteint son plus haut niveau, à 267.223. Il avait dépassé la barre des 100.000 seulement le 29 décembre. Les autorités sanitaires ont indiqué vendredi avoir revu le nombre de contaminations comptabilisées lundi, qu’elles donnent désormais à près de 410.000, un record pour une seule journée.

Au-delà des cas de contamination, la vague continue de monter à l’hôpital, mais dans une proportion moindre que l’envolée du nombre de cas. 21.605 malades du Covid sont hospitalisés (436 patients admis en 24 heures), dont 3815 (+46 admissions) en soins critiques, réservés aux cas les plus graves. L’épidémie a causé la mort de 193 ces dernières 24 heures, portant le total des décès à 125.206 depuis le début de la pandémie en France.
 



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 5 Octobre 2022 - 17:07 L’Europe affiche son soutien aux Iranien(ne)s







🔴 Top News










 
Other