L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Covid-19: La vague actuelle est une "copie conforme" de la première vague d'Omicron


Rédigé par Kawtar Chaat le Mardi 5 Juillet 2022

A quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, la montée en flèche des infections au Covid-19 inquiète la tutelle. Selon le ministère de la Santé et de la Protection sociale, la vague que connaît actuellement le Maroc est une "copie conforme" de la première vague d'Omicron, en termes de vitesse de propagation du virus.



Mouad Mrabet, coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé et de la protection sociale, a déclaré que le Maroc fait face " depuis six semaines à la quatrième vague de propagation massive du SARS-CoV-2 et à la deuxième vague d’Omicron ".

Dans le détail, c'est le sous-variant BA.5 qui est dominant avec 70,5%, suivi de BA.2 avec 23%, et d’autres sous-variants de Ommicron avec 6%, a-t-il expliqué, citant les derniers rapports établis par les laboratoires nationaux de référence pour le suivi épidémiologique, lors de la présentation du bilan mensuel de la situation épidémique couvrant la période du 7 juin au 4 juillet 2022, diffusé ce 5 juillet.

Durant cette vague et après cinq semaines d'augmentation continue du taux de positivité hebdomadaire, cet indicateur s'est stabilisé sur les deux dernières semaines à 22,6%.
L'indice de reproduction effectif des cas est devenu égal à un, ce qui signifie, selon Mouad Mrabet, qu'on a peut-être atteint le pic de nouveaux cas, "car toutes les régions du royaume sont au niveau rouge", d'infections.

Outre le niveau élevé de propagation du virus, les nouveaux cas graves et critiques arrivant dans les unités de soins intensifs et de réanimation ont commencé à augmenter, bien qu'ils n'aient pas atteint le niveau de la première vague du variant Omicron.

Lors des six premières semaines de la vague actuelle, 422 patients ont été admis dans les unités de soins intensifs et de récupération, contre 1 925 patients au cours de la même période lors de la première vague d'Omicron.

Dans ce sillage, Mrabet a indiqué, fin juin, dans un post publié sur son compte LinkedIn «pour le moment, la gravité et la létalité du Covid-19 sont réduites durant la deuxième vague Omicron en comparaison avec la même période de la première vague. La proportion de Covidose grave et le ratio de létalité durant les cinq premières semaines de la première vague étaient respectivement de 1,2% et 0,2%. Ils sont actuellement de 0,6% et de 0,1%. Ces deux indicateurs augmentent avec l’avancement de la vague».

Quant aux décès, leur nombre reste stable et reste à un "niveau bas", puisque 42 décès ont été enregistrés au cours des six premières semaines de la vague actuelle.








🔴 Top News










 
Other