Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : La France maintient le Maroc sur sa liste orange


Rédigé par C.B le Dimanche 26 Décembre 2021

Face à la propagation de ce nouveau variant, la France a actualisé ses listes en début de semaine. Il en ressort de cette nouvelle mise à jour que l’hexagone maintient le Maroc sur sa liste orange.



Entrée en vigueur depuis le 9 juin, la classification par couleur des pays du monde dépend du niveau de circulation du virus et de la présence de variants du Covid-19. Elle va du vert, le niveau plus favorable, au rouge, le plus défavorable (la majeure partie des pays étant classée en orange). La France a ainsi maintenu le Maroc sur sa liste orange des pays dans lesquels « on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants ». « S’ils sont vaccinés, les voyageurs à destination de ces pays orange n’ont pas besoin de motif impérieux pour se rendre sur place, et ne sont pas soumis à un auto-isolement à leur retour en France », précisent les autorités françaises.   

Dans le détail, il ressort que des pays de l’espace européen, ainsi que l’Arabie Saoudite, l’Argentine, l’Australie, le Bahreïn, le Canada, la Corée du Sud, les Émirats Arabes-Unis, Hong-Kong, le Japon, le Koweït, la Nouvelle-Zélande, le Qatar, le Rwanda, le Sénégal, Taïwan, Union des Comores, l’Uruguay et Vanuatu figurent sur la liste verte des pays et territoires « dans lesquels aucune circulation active du virus n’est observée et aucun variant préoccupant n’est recensé ».

La France a placé Afghanistan, Biélorussie, Botswana, Géorgie, Île Maurice, Malawi, Moldavie, Monténégro, Mozambique, Namibie, Nigeria, Pakistan, Russie, Serbie, Suriname, Turquie, Ukraine, Zambie et Zimbabwe sur sa liste rouge des pays dans lesquels « une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants ».

L’Afrique du Sud, Eswatini, et Lesotho sont eux sur la liste rouge « écarlate » des pays où « la circulation est particulièrement active du virus et/ou la découverte d’un variant est susceptible de présenter un risque de transmissibilité accrue ou d’échappement immunitaire ».
Rappelons par ailleurs que  le Maroc a de son côté,  prolongé la fermeture de ses frontières aériennes, vendredi 24 décembre jusqu’à fin janvier, et ce pour lutter contre la propagation du nouveau variant Omicron de la Covid-19.
 
 

  


Dans la même rubrique :
< >