Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Covid-19 : Interdiction de fumer dans les lieux publics en Espagne


Rédigé par Siham Mdiji le Vendredi 14 Août 2020

Alors que la pandémie de la Covid-19 poursuit sa propagation mondiale, l’Espagne, face à une reprise épidémique inquiétante, étend l’interdiction de fumer dans le rue à l’ensemble du territoire. Cette décision inédite avait pris pied tout d'abord en Galice, ensuite aux Canaries puis dans tout le pays.



La fumée de cigarette contient des particules qui peuvent s’étendre jusqu’à 10 mètres. Or, s'il est impossible de respecter au moins deux mètres de distanciation physique, comment peut-on garder un écart de 10 mètres entre deux personnes dans la rue ?

Une décision du ministre de la Santé espagnol Salvador Illa, annoncé jeudi 14 août, a décrété la généralisation de l'interdiction de fumer dans la rue s’il n’est pas possible de respecter une distance d'au moins deux mètres entre les personnes.

Cette mesure, suit les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui affirme que fumer pourrait augmenter le risque de transmission du coronavirus.

Ladite décision, pour jugule la propagation de la Covid-19, est accompagnée de plusieurs mesures drastiques, à savoir la fermeture des discothèques, les bars de nuit et les salles de danse. Les restaurants et les autres bars devront fermer à une heure du matin et ne pourront plus recevoir de clients après minuit.

Par ailleurs, les régions sont tenues d'effectuer des dépistages parmi les populations à risque et dans les quartiers fortement touchés par la Covid-19 pour endiguer la résurgence de l’épidémie.

Il est à noter que l’Espagne a enregistré jeudi près de 3 000 nouveaux cas en l’espace de 24 heures, un pic depuis la levée du confinement dans le pays. Le pays demeure l’un des endeuillé au monde par la pandémie. 

Rappelons que, la Société espagnole d'épidémiologie avait demandé dès juin l'interdiction de fumer en extérieur car «les fumeurs qui sont infectés et asymptomatiques peuvent émettre des gouttelettes contenant le virus et faire courir des risques au reste de la population ».