Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Covid-19: 11 millions de Chinois de Wuhan dépistés


Rédigé par la rédaction le Lundi 9 Août 2021

La vaste opération de dépistage du virus a mobilisé plus de 28.000 soignants sur 2800 sites et a ciblé 11 millions d’habitants de Wuhan en moins d’une semaine ?



Les autorités de Wuhan ont annoncé la fin de la vaste opération de dépistage du Covid-19 chez les 11 millions d’habitants de cette ville chinoise, organisée après une résurgence du nombre des cas, plus d’un an et demi après que le nouveau coronavirus y a fait son apparition.

Les tests effectués depuis le 3 août permettent une « couverture complète » de toute la population de cette métropole à l’exception des enfants de moins de six ans et des étudiants partis en vacances, a déclaré Li Tao, un haut responsable municipal, au cours d’une conférence de presse, selon l’agence de presse Chine Nouvelle.

Samedi, Wuhan avait enregistré 37 cas de Covid-19 transmis localement tandis que 41 porteurs asymptomatiques ont été découverts à l’occasion de la dernière série de tests, a ajouté Chine Nouvelle.

Les autorités de la ville avaient annoncé la semaine dernière que sept cas de contamination avaient été découverts parmi les travailleurs migrants originaires d’autres provinces.

La Chine avait pratiquement éradiqué l’épidémie il y a un an, après l’émergence du coronavirus à Wuhan fin 2019 et une première flambée qui avait entraîné un confinement extrêmement sévère de la population de cette cité début 2020, mais elle est confrontée à un regain de la maladie. Les autorités ont mobilisé plus de 28.000 soignants et 2.800 sites pour la campagne de dépistage.

Le variant indien en Chine

Le nouveau variant Delta a atteint des dizaines de villes, se répandant sur le territoire chinois après la contamination d’employés chargés du nettoyage des avions à l’aéroport de Nankin (est).

Face à cette résurgence du Covid-19, le régime communiste a ressorti un arsenal de mesures radicales similaires à celles de début 2020, avec le confinement de certaines villes et une limitation des déplacements.

Mercredi, les services de l’immigration ont prévenu qu’ils cesseraient d’émettre des passeports ordinaires et d’autres documents pour quitter la Chine pour des raisons « non impératives et non urgentes ».

Ces mesures et d’autres avaient aidé la Chine à atteindre zéro cas transmis localement et une croissance de 2,3% du PIB pendant la pandémie de 2020. Mais on craint de plus en plus que la stratégie de tolérance zéro ne commence à entraîner plus de coûts économiques que d’avantages, d’autant plus que d’autres pays se dirigent vers « vivre avec le virus ».

Selon un épidémiologiste chinois, il faudrait vacciner davantage de personnes. Selon lui, la vaccination de masse restait la clé pour ajuster les contrôles de pandémie et le développement de nouveaux vaccins devrait être accéléré.

  


Dans la même rubrique :
< >