Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Coupe du Monde 2022 : Protestation de la Norvège


Rédigé par Rachid MADANI le Dimanche 28 Mars 2021



Un grand écho vient cette fois-ci à quelques kilomètres seulement de Tanger porte de l’Afrique et de l’Europe à Gibraltar, colonie anglaise.
L'équipe nationale norvégienne de football a lancé sa campagne de qualification pour la Coupe du monde Qatar 2022 par une protestation silencieuse. Elle veut que plus d'équipes suivent. «Droits de l'Homme - sur et en dehors du terrain» était le texte écrit sur les t-shirts blancs qui ont été dévoilés lors des hymnes nationaux avant le match Gibraltar - Norvège le mercredi 24 mars. Le message est une réaction aux mauvaises conditions auxquelles sont soumis les ouvriers qui construisent les stades pour la Coupe du monde 2022.
Il y a un débat en cours en Norvège concernant un boycott de ce championnat. Une décision à ce sujet sera prise lors d'un congrès extraordinaire de la Fédération norvégienne de football le 20 juin. Le nouvel entraîneur de l'équipe nationale, Ståle Solbakken, n'est pas d'accord pour dire que le boycott est un outil efficace, mais il convient totalement que les mauvaises conditions au Qatar nécessitent plus d'attention. Il regrette que la FIFA n'ait pas été en mesure de modifier la décision concernant le Qatar depuis qu'elle a obtenu les droits d'accueil en 2010. Depuis lors, des milliers d'immigrants sont morts dans le cadre du développement de la ville et de la construction des stades, selon les rapports d'Amnesty International. Solbakken souhaite que les joueurs fassent preuve de plus de responsabilité et c’est pourquoi il a organisé cette protestation silencieuse avant le premier match de la qualification. Il a eu une longue réunion avec les joueurs avant qu'ils n'acceptent de le faire ensemble. Il a réussi à attirer l'attention de nombreux pays. "Je pense que la FIFA a une sorte de balle de match maintenant. Ils ont besoin de faire preuve de pouvoir. Je comprends très bien les gens qui veulent un boycott, mais j'ai atterri sur une autre conclusion. Je veux communiquer et contribuer que la situation au Qatar doit changer. Mais notre équipe nationale ne peut pas faire cela seule, nous voulons toujours nous qualifier pour cet événement », a déclaré Solbakken à la presse norvégienne jeudi.
Le prochain match de la Norvège aura lieu samedi contre la Turquie à Marbella (match à domicile pour la Norvège) et là, la protestation silencieuse peut se poursuivre. "Nous verrons. Nous avons plus de t-shirts", dit Solbakken.
Il était également satisfait de la victoire 3-0 de la Norvège où la plus grande surprise était qu'Erling Braut Haaland n'ait pas marqué dans le match.
 Cette défense des « Droits de l’Homme » sera-t-elle suivie par d’autres sélections nationales devant le mutisme de Infantino et de ses proches collaborateurs qui ne voient que le côté financier des recettes de la transmission télévisée des rencontres, de la publicité et surtout de la vente des billets d’entrée car il est très probable les huis clos seront oubliés au moment de l’éventuelle fin de la pandémie ?
Qatar sera-t-il le point de mire du monde entier devant les mauvaises conditions des ouvriers dont des milliers d’émigrés ont perdu la vie dans la construction des stades de football ?