Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Coupe de la CAF/ Raja-Orlando (4-0) : Une qualification facile des Verts en demi-finale


Rédigé par A. KITABRI le Dimanche 23 Mai 2021



L'efficacité face à la naïveté en première mi-temps
 
Une première mi-temps pleine et presque parfaite du Raja face à Orlando. Le Raja efficace, précis et rapide face à Orlando, certes, technique mais faible, lent, lourd et surtout désordonné en défense. 4 beaux buts, un doublé, un Zniti rempart, un Malango efficace et opportuniste, un Rahimi rapide, face à des Sud-africains naïfs, fébriles en défense, bons en transition mais inefficaces en finition. Le score de 4 à 0 était mérité.  Le Raja a fait du spectacle.  Le Raja a été efficace. Orlando a été plus que naïf.
 
 
Merci Malongo (1-0) !
 
Malango a été encore décisif. A la 7ème minute, il a ouvert le score. Un centre en profondeur, positionné sur le point du penalty, d’une détente, d'une déviation, il a placé le ballon au fond. C'est devenu une sorte de produit maison. Lancer des ballons en profondeur vers Malongo. Le Congolais est là pour faire le nécessaire : marquer et parfois même marquer sur une demi-occasion, une occasion anodine transformée en but.
 
Zniti rempart décisif dans le 1er quart d'heure
 
Zniti a sauvé son équipe à 3 reprises. Ses sorties lui ont permis d'intervenir à temps efficacement alors que le résultat était encore nul. Les Pirates exerçant pressing haut ont bousculé les médians et les défenseurs rajaouis avant de chuter face à Zniti. Très techniques balle au pied, les Pirates étaient faibles et perméables et facilement prenables en défense.
 
Rahimi au service d'El Wardi (2-0)
 
Cette faiblesse s'est confirmée à la 22ème minute : Rahimi, rapide, a filé du côté gauche vers la surface de réparation, a temporisé et a centré. El Wardi, en pleine course, a coupé la trajectoire du ballon marquant le 2ème but. 
 
Rahimi se sert par pichenette (3-0)
 
 Une autre illustration de la faille défensive des Pirates : 30e, un appel de Rahimi sur la ligne médiane, un service de Malongo en profondeur et une course de Rahimi ont placé l'attaquant rajaoui face au gardien le lobant d'une jolie pichenette (3 à 0). La transition très rapide du Raja face à la lourdeur des Pirates a fait la différence sans oublier son efficacité et ses 100% de réussite.
 
Le doublé de Malongo (4-0)
 
A la 36ème minute : une grosse erreur défensive, une relance mal effectuée, la récupération de Rahimi qui a bien servi Malongo, lequel, sur une pichenette, a lobé le gardien pour le 4ème but. Depuis, les Rajaouis ont géré les dernières minutes de la première mi-temps, sans pression.
 
 
Une deuxième mi-temps sans éclat et sans effet
 
Après la pause, le match a été différent.  Les Pirates avaient pour objectif : limiter les dégâts. Celui du Raja : assurer la qualification sans dégâts en mode économe. Les Pirates ont monopolisé le ballon au milieu sans danger. Le Raja a géré la deuxième mi-temps se créant quelques occasions. On cite celle ratée par El Wardi qui a placé le ballon loin du cadre vide. L’essentiel était fait en première mi-temps. Le Raja a gagné et Orlando a perdu en première période.
 
 

  


Dans la même rubrique :
< >