Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Coupe de la CAF / RSB-Al Masry (1-0/1-2) : Moïne Chaâbani, son adjoint et plusieurs joueurs égyptiens agressent l’arbitre après le sifflet final


Rédigé par A.KITABRI le Lundi 25 Avril 2022



L’arbitre du match RSB-Al Masry a été agressé juste après le sifflet final par des joueurs égyptiens conduits par leur patron sur le banc, le Tunisien Moïne Chaâbani. Ce dernier n'a pas épargné le service d’ordre chargé de la protection des arbitres bousculant les agents qui essayaient de s’interposer pour l'empêcher de s’approcher de l’arbitre. Un membre du staff technique a même adressé un coup de poing au visage de l’arbitre qui a perdu  son carton rouge lors de la charge.
 
Quelques minutes après, en conférence de presse, Moïne Chaâbani s’est mué en donneur de leçon de fair-play et de morale. Or, le dernier à oser le faire et le dire, c’est bien lui. Un seul exemple, mais pas l’unique, est la scandaleuse et inoubliable finale de la Ligue des champions entre l'Espérance et le Wydad à Radès. Chaâbani était alors sur le banc du club tunisien. On en connaît tous les détails.
 
La RSB mérite sa victoire. Elle aurait pu et dû sortir avec un score plus large tellement les opportunités étaient nombreuses. L’arbitre n’y était pour rien.
 
La RSB s’offre ainsi une place en demi-finale après avoir battu par 1 à 0 Al Masry grâce  au penalty converti par El Fahli à la 7ème minute. Sa qualification, elle la doit au but inscrit lors du match ‘’aller’’ en Alexandrie qui compte double. Le global des buts entre l’aller et le retour : 2 à 2. Le but marqué à l’extérieur lui donne l’avantage.
 
La Renaissance Sportive de Berkane affrontera le TP Mazembe  en match ‘’aller’’ à Kinshasa, le retour se jouera à Berkane.