Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Coup d'envoi à la 20ème édition du Festival International de Cinéma d’Animation de Meknès


Rédigé par Kawtar Chaat le Samedi 7 Mai 2022

Le Festival International de Cinéma d’Animation de Meknès (FICAM), qui est placé sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a donné le coup d'envoi des célébrations de sa vingtième édition par une cérémonie d'ouverture qui s'est déroulée le vendredi 6 mars à 18h au Théâtre de l’Institut français de Meknès, a indiqué la Fondation Aïcha dans un communiqué.



 

Cette année, le festival met à l'honneur Philippe Peythieu et Véronique Augereau qui, depuis 1990, ont doublé les voix françaises de Marge et Homer dans Les Simpsons, série animée culte. Les deux comédiens, véritables maîtres du doublage, animeront un cours exceptionnel sur l'art du doublage, le samedi 7 mai à 12h, à la Médiathèque de l'Institut Français de Meknès dans le cadre des Thés à la Menthe avec, l'un des moments clés du festival.

 

Au cours de la cérémonie d'ouverture, les deux invités américains du festival, le réalisateur Alex Kronmer et le producteur Sam Kadi, ont présenté en avant-première Le poème de Lamya, un long métrage d'animation dont l’histoire est celle de Lamya, une jeune syrienne découvrant la poésie de Jallal Eddine Rumi, indique la Fondation Aicha dans un communiqué, notant que le festival annonce la couleur d'une programmation riche et ouverte sur le monde. Ainsi, le poème de Lamya ouvre la Compétition internationale de longs métrages d'animation. Elle sera suivie, en soirée, de "La Traversée", un long métrage en peinture animée, en présence de la réalisatrice Florence Miailhe.

 

Cette première journée du festival a également été l'occasion du lancement du premier Forum des métiers du film d’animation au Maroc qui se tiendra les 6, 7 et 8 mai 2022. L'appel d'offres de 2M et Al Oula pour le la production de la première série d'animation marocaine a ouvert de nouveaux horizons pour le développement de l'animation dans le royaume. Une initiative historique qui contribue à redynamiser ce secteur prometteur et créateur d'emplois. Ainsi la FICAM accompagne cette dynamique en lançant ce forum qui réunit des studios d'animation ainsi que l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan et l’Ecole des Beaux-Arts de Casablanca.

 

Dans cette perspective, les studios marocains Never Seen et Lorem ont présenté, dans le cadre de L'avenir en images, leurs expériences ainsi que des épisodes de la série produite par les chaînes marocaines Al Oula et 2M.

 

La même source explique qu'il s'agit d'une première du genre pour le FICAM et son équipe, qui œuvre depuis plus de deux décennies à promouvoir les professionnels du cinéma d'animation au Maroc.

 

Toujours lors de cette soirée d'ouverture, le Grand Prix AICHA de l’Animation 2022 a été décerné à "Irréversible", un projet de court métrage d'animation porté par Kenza El Hamzaoui et Chaimaa Lahnech, jeunes lauréates de l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan, et deux premières femmes à remporter le Grand Prix Aïcha de l'Animation depuis sa création en 2005.

 

L'ouverture de cette 20e édition a également été marquée par le lancement des projections scolaires ainsi que le démarrage du volet formation du FICAM qui est dédiée aux écoles publiques marocaines d'art et de cinéma, et qui bénéficiera cette année à plus de 150 élèves participant aux différents ateliers du festival.