Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Corruption, racisme…. Les Grammys Awards fortement critiqués


Rédigé par S.G le Mardi 16 Mars 2021

La cérémonie des Grammy a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi. Beaucoup de surprises et de déceptions… Retour sur une soirée mouvementée.



Avec moins de 9 millions de téléspectateurs (presque 10 millions de moins que l’an passé), la cérémonie de cette année s’est retrouvée fortement critiquée, que ce soit par les fans de nombreux artistes, par plusieurs médias ou par des artistes eux-mêmes. Et pour cause : bon nombre sont ceux qui accusent l’académie de racisme envers plusieurs artistes, renommant l’événement « The Scammys » (l’escroquerie), hashtag qui a été au top des tendances toute la soirée, très fortement relayé par les fans du groupe sud-coréen BTS notamment.
 
Si Beyoncé, Megan Thee Stallion, Harry Styles, Dua Lipa ou encore Taylor Swift sont repartis avec un gramophone, c’est surtout les artistes qui sont repartis les mains vides qui étonnent bon nombre de personnes. Doja Cat qui a eu un succès fou avec son album « Hot Pink » qui enchaîne les tubes n’a même pas été nominé pour la catégorie meilleur album et n’a gagné aucune statuette dans celles où elle était nominée.
 
Mais le vrai choc de la soirée et qui a fait trembler les réseaux sociaux a été le traitement que le groupe BTS a subi tout au long de la soirée. Le groupe n’a été nominé que dans une seule catégorie, celle de meilleure performance groupe/duo pour leur chanson « Dynamite ». Une décision étonnante d’autant plus que la chanson a été au top des charts pendant plusieurs semaines depuis sa sortie en plus d’avoir battu le record de la vidéo la plus vue en 24h sur YouTube et compte en tout 3 Guinness World Records en plus d’avoir été virale. Le groupe n’a même pas reçu de nomination dans la catégorie meilleur album alors que « Map of the Soul : 7 » était l’album le plus vendu au monde en 2020.
 
Même destin pour le deuxième album le plus vendu de l’année : « After Hours » de The Weeknd. L’album de l’artiste canadien a battu bon nombre de records et n’a obtenu aucune nomination. Cette nouvelle qui avait créé l’indignation a eu comme conséquences le boycott à vie de l’artiste qui accuse l’académie de corruption.
 
Nombreux sont les artistes qui ont montré leur mécontentement face aux Grammys et ont décidé de boycotter ou fortement critiquer la cérémonie que cela soit pour leur racisme ou la corruption dont on les accuse: Zayn, Nicki Minaj, The Weeknd, Eminem, Drake…
La cérémonie perd de plus en plus de crédibilité au fil des années…
 

 
 
 

  


Dans la même rubrique :
< >