Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Contribution de solidarité : le désaveu de la majorité


Rédigé par Anass Machloukh le Mardi 10 Novembre 2020

Les députés de la majorité ont rejeté la contribution de solidarité dans le schéma initial proposé par le gouvernement, ils ont proposé de doubler le seuil d'imposition de cette nouvelle mesure fiscale à 240 000 dirhams de revenus annuels pour les personnes physiques au lieu de 120 000 dirhams.



Contribution de solidarité : le désaveu de la majorité
La contribution de la Solidarité ne cesse encore de provoquer la division parmi les députés dès sa présentation au parlement. Les représentants des partis de la majorité sont entrés en ligne à leur tour pour remodeler ses dispositions de cette «mesure fiscale» jugé trop offensive à la classe moyenne.

Dans le cadre des propositions d’amendements, plusieurs groupes parlementaires de la majorité ont demandé d’augmenter le seuil de contribution des personnes physiques à 240 000 dirhams, alors qu’il a été fixé initialement par l’Exécutif à 120 000 dirhams de revenus annuels.

Les députés ont également proposé de nouvelles tranches de contribution, pour les personnes dont les revenus annuels varient entre 240 000 et 420 000 dirhams vont continuer à hauteur de 1% alors que les revenus supérieurs seront soumis au taux de 2%. 

Rappelons que la contribution de solidarité a été instauré par le Gouvernement pour renflouer les caisses de l’Etat, vivement touchées par la crise pandémique, l’Exécutif espère en récolter 5 milliards de dirhams.