Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Commission des investissements : 7 projets approuvés pour plus de 7 MMDH et 4.500 emplois créés


Rédigé par Kawtar Chaat le Mercredi 5 Janvier 2022

Réunie à nouveau ce mercredi sous la présidence du chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, la Commission des Investissements n°84, a examiné et approuvé 7 projets d'accords et d'avenants d'un montant total de 7,19 milliards de dirhams, devant permettre la création de plus de 4.500 emplois directs et indirects.



Les investissements approuvés lors de la rencontre virtuelle sont dominés par le secteur de l’Enseignement supérieur avec un portefeuille de 26 MMDH, soit près de 87% des investissements prévus, a annoncé le Département du Chef du gouvernement dans un communiqué publié à l’issue de cette réunion.
 
Vient ensuite le secteur du tourisme avec 476,1 millions de dirhams (7%), suivi du secteur de la logistique avec un investissement de 155 millions de dirhams, soit 2%, de la santé (115 millions de dirhams) et de l'industrie (114 millions de dirhams), ajoute la même source.
 
Les emplois prévus dans le cadre des conventions approuvées par la Commission sont principalement concentrés dans les secteurs de l'enseignement supérieur avec la création de 687 emplois directs, du tourisme (230 emplois directs) et de la santé (165 emplois directs), ainsi que 122 emplois directs pour les secteurs de l’industrie et de la logistique. Les projets d'investissements nationaux représentent l'essentiel des investissements prévus, avec environ 6,5 milliards de dirhams, soit plus de 90 %.
 
A cette occasion, le chef du gouvernement a rappelé le bilan des trois commissions précédentes des investissements, mettant l'accent sur le rôle essentiel de celles-ci dans la promotion des investissements et l'encouragement de l’initiative publique et privée dans ce domaine.
 
Akhannouch a également souligné que commission des investissements constitue un outil de suivi régulier des projets, permettant de prévenir ou de traiter les éventuels obstacles pouvant apparaître dans la mise en œuvre des projets.