L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



Actu Maroc

Commerce-prix:Baitas fait état d’une intensification des contrôles


Rédigé par Malak EL ALAMI Jeudi 23 Février 2023

Le contrôle des marchés s’est imposé ces derniers temps comme un impératif de premier plan pour les autorités, compte tenu de la flambée des prix des produits alimentaires de consommation, dans un contexte inflationniste persistant.Pour rassurer les populations, le gouvernement a communiqué le bilan des commissions interministérielles, présidées par les walis et les gouverneurs au niveau des différentes régions du Royaume, dans le cadre de la lutte contre la spéculation et du contrôle de l’approvisionnement régulier des marchés.



A cet égard, les autorités ont fait état du contrôle de 64.034 lieux de production, de stockage et de vente en gros et au détail et de l’établissement de près de 3325 infractions.Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a donné ces chiffres, lors d’un point de presse tenu ce jeudi 23 février à l’issue du Conseil de gouvernement.

 Dans le bilan des opérations de contrôle et de saisie des produits enfreignant les normes, Baitas a souligné que près de 400 tonnes de produits impropres à la consommation ou non conformes aux normes en vigueur, ont été détruits. Quand aux produits valables, ils seront  vendus aux enchères publiques, précise-il.
 
Le ministre avait précédemment déclaré que les commissions locales poursuivent leur action pour lutter contre les pratiques de monopole, de spéculation ou de manipulation des prix, assurant que les marchés « sont bien approvisionnés en produits de base ».
 
Rappelons-le, le gouvernement s’est dit déterminé à agir pour arrêter la spirale haussière en annonçant sa décision de « renforcer le contrôle du marché national, de garantir son approvisionnement régulier en denrées alimentaires, de lutter contre la spéculation et de protéger le panier de la famille marocaine, à l’approche du mois de Ramadan ».
 
Le gouvernement a promis, à l’issue de son conseil tenu le jeudi 9 février, un retour progressif des produits alimentaires aux prix normaux grâce aux mesures prises, notamment à travers la suspension de la TVA à l'importation et des droits d'importation des bovins domestiques et l’intensification des contrôles.
 



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2024 - 19:37 Nasser Bourita reçoit Samantha Power







🔴 Top News