Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Comité Exécutif : L’Istiqlal interpelle le gouvernement sur nombre de questions socio-politiques


Rédigé par M.S le Jeudi 14 Mai 2020

Le Comité exécutif du Parti de l’Istiqlal a tenu une réunion, à distance, le mardi 12 mai 2020, sous la présidence du Secrétaire général, M. Nizar Baraka



Comité Exécutif : L’Istiqlal interpelle le gouvernement sur nombre de questions socio-politiques
Lors de cette réunion, il a été procédé à l’examen de l’évolution de la situation épidémiologique dans notre pays et les répercussions négatives de la pandémie sur les plans sanitaire, économique et social. Et, après un débat exhaustif, le CE a abouti aux conclusions suivantes :

Marocains bloqués à l’étranger
Se penchant sur le problème des Marocains bloqués à l’étranger, le CE estime que le gouvernement ne traite pas cette question avec suffisamment d’égard pour les souffrances des personnes touchées, et n’a fourni aucune vision pour résoudre ce problème, outre la possibilité de leur retour immédiatement après l’ouverture des frontières, ce qui incarne la politique de la fuite en avant du gouvernement dans cette affaire. A ce propos, le CE appelle le gouvernement à rassurer les citoyens et à adopter un plan d’urgence pour assurer leur retour.

Etat d’urgence : plus de rigueur
Le Comité exécutif réclame plus de rigueur dans l’application de l’état d’urgence et la non complaisance face à certaines pratiques inacceptables, que ce soit de la part d’individus ou d’unités de production qui ne fournissent pas de moyens de protection et de sécurité sanitaire sur le lieu de travail.

Soutien entaché de dysfonctionnements
Le CE s’est arrêté sur les dysfonctionnements dans la gestion du soutien pour les familles nécessiteuses, enregistrant la privation de nombre de familles de soutien exceptionnel. Dans ce contexte, il appelle à l’adoption de la transparence nécessaire dans la gestion de ce dossier, à une généralisation des prestations à toutes les familles concernées, tout en sévissant contre certaines pratiques de fraude dans les permis présentés.

Accès à l’enseignement à distance
Concernant l’enseignement à distance, le CE a constaté une nouvelle forme de discrimination parmi les élèves. A cet effet, il appelle le gouvernement à lancer un programme spécial pour renforcer les capacités des étudiants au début de l’année prochaine, évaluer le temps académique et mener à bien la mobilisation pédagogique nécessaire pour combler le déficit en supervision et formation résultant de la situation pandémique.

Maintenir « Damane oxygène »
Afin de permettre aux petites et moyennes entreprises de surmonter leurs difficultés, le CE appelle le gouvernement à étendre la mise en œuvre de « Damane oxygène » pour une année supplémentaire, tout en réclamant des banques de faire plus d’efforts pour soutenir l’économie nationale, ainsi que d’élargir la base des bénéficiaires d’ajournement de remboursement des prêts et d’augmenter le plafond requis pour inclure également les prêts liés à la classe moyenne. 

Plan post-corona
Le CE appelle le gouvernement à faire participer les partis politiques, les syndicats, les organisations économiques, des institutions de la gouvernance et de la démocratie participative, ainsi que les forces vives dans l’élaboration du plan économique et social pour la période post-Corona, lequel doit se conformer aux choix majeurs du nouveau modèle de développement auquel Sa Majesté le Roi a appelé. 

Privilégier l’intérêt public
Le CE appelle le gouvernement à renforcer la communication et à répondre immédiatement aux attentes des citoyens en toute responsabilité. En outre, il réitère son appel au gouvernement à ne pas gaspiller le niveau de confiance dans notre pays, à assumer son entière responsabilité politique et de façon solidaire, dans sa gestion des affaires publiques, ainsi qu’à dépasser la logique de conflit et de rivalité politique entre les composantes de sa majorité, et à transcender les préoccupations électorales, de manière à privilégier l’intérêt public.

Anniversaire de la disparition de Allal El Fassi
Enfin, le CE exhorte l’ensemble des organisations du parti à organiser des activités intellectuelles et des débats partisans et publics sur la pensée et l’héritage du leader Allal El Fassi, à l’occasion du 46ème anniversaire de sa disparition. Tout comme il invite les militants et les citoyens à suivre la conférence nationale que le parti organise sous la direction du Secrétaire Général ce mercredi 13 mai à 22h00 via les réseaux sociaux, sur la pensée sociale du zaïm Allal El-Fassi.

M. S.