Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Combats en Syrie : les familles de Marocains bloqués organisent un sit-in à Rabat


Rédigé par Kawtar Chaat le Mercredi 26 Janvier 2022

A la lumière des derniers développements en Syrie, la Coordination nationale des familles des Marocains bloqués et détenus en Syrie et en Irak organisera, vendredi matin, un sit-in de sensibilisation sur ce dossier devant le Parlement à Rabat, sous le slogan « Sauvez nos fils et nos filles avant qu’il ne soit trop tard ».



La semaine dernière, des combattants de l’organisation terroriste « Etat islamique » (Daech) ont pris d'assaut, à l'aide de camions piégés et d'armes lourdes, la prison de Ghweran à Hassaké, au nord-est de la Syrie, qui abrite l'une des plus grandes prisons pour les djihadistes dans le pays. Ainsi, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), près de 154 personnes ont été tuées en cinq jours de combats, dont 102 jihadistes, 45 combattants kurdes et 7 civils.
 

Contacté par nos soins, le président de la Coordination nationale des familles des Marocains bloqués et détenus en Syrie et en Irak a déclaré qu'afin d'attirer l'attention du public marocain sur les conditions de vie difficiles des Marocains détenus dans les camps de réfugiés, les familles des anciens djihadistes en Irak et en Syrie vont tenir un sit-in devant le Parlement à Rabat.

 

« Ce sit-in intervient après les événements sanglants qui se déroulent dans la ville de Hassaké, en Syrie et la prison Ghweran, dans laquelle sont détenus de nombreux Marocains, dont on ne connaît pas encore le sort », précise la coordination nationale dans un communiqué.

 

En effet, les familles des Marocains bloqués et détenus s’interrogent ainsi sur leurs proches et s'ils « sont vivants ou morts » et rappellent « les combats en cours entre les militants des forces démocratiques syriennes (FDS) et de Daech ». La Coordination dénonce aussi « la situation misérable et désastreuse dans les camps de détention de Roj et d'Al-Hol, où sont hébergés des centaines de femmes et d'enfants marocains ».

 

« Nous appelons tous les militants des droits humains à soutenir les familles endeuillées, ainsi que la presse nationale et internationale à couvrir ce sit-in et à porter nos voix et nos messages aux responsables afin de résoudre ce dossier », conclut la même source.

 

Pour mémoire, la Coordination nationale a alerté vendredi dernier sur la situation en Syrie, soulignant que les familles suivent avec une grande inquiétude ces récents développements.