Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Bien-Être

Coca-Cola va suggérer une nouvelle boisson a base de café


Rédigé par S.H le Dimanche 16 Août 2020

Affecté par la crise sanitaire, Coca-Cola va diversifier sa gamme de production afin de charmer les friands du café. Elle compte proposer des boissons aromatisées au café et arômes de caramel, vanille et café noir.



Coca-cola s’avise de diversifier sa gamme et compte attirer les passionnées du café. En janvier prochain, à côté des arabicas, les nouvelles canettes de la marque trouveront leur place dans les rayons des supermarchés.

 La marque américaine de soda vient d’annoncer officiellement sa nouvelle création, mêlant le goût si caractéristique du coca à celui du café. La boisson sera réalisée à partir de graines de café brésiliennes et proposée en plusieurs déclinaisons : vanille, caramel et enfin café noir. 

selon un communiqué, la multinationale annonce que cette nouvelle recette sera proposée d’abord aux États-Unis en janvier 2021, avant d’être exportée à l’international. “Il s’agit d’une innovation hybride vraiment unique qui sera le pionnier d’une nouvelle catégorie de boissons que nous appelons le café-rafraîchissement, souligne Coca-Cola. Il se sirote comme un Coca, mais avec une note de café en bouche”. Il faudra en revanche patienter encore un peu pour se faire son propre avis.

Il convient de rappeler que le lockdown généralisé dans le monde a significativement impacté les recettes de la multinationale. Coca-Cola a vu son chiffre d’affaires baisser de 28 % au deuxième trimestre de l’année 2020. Dans son rapport financier, l’entreprise explique cette baisse de régime par la fermeture des restaurants et cafés. Il faut dire que les ventes en dehors des supermarchés représentent la moitié de son chiffre d’affaires. Néanmoins, Coca-Cola commence déjà à observer une amélioration de ses performances avec le déconfinement.

 La réouverture progressive des débits de boissons s’accompagne d’une éclaircie pour la marque dont les ventes sont seulement en baisse de 5 % en juillet, contre 25 % en avril dernier. “Nous pensons que le deuxième trimestre sera le plus difficile de l’année, cependant nous avons encore du travail à faire pour poursuivre notre quête de ‘boissons pour la vie’ et répondons aux besoins en constante évolution des consommateurs” explique James Quincey, PDG de la société.
 


  


Dans la même rubrique :
< >