Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Clubs Gharbaouis : Est-ce une nouvelle ère qui s’ouvre pour le KAC ?


Rédigé par M. AAKARMI le Mardi 8 Décembre 2020



Après des saisons d’improvisation et d’instabilité, le KAC semble décidé à faire de cette saison une réussite. En effet, les dirigeants ont opté pour les anciens joueurs pour s’occuper de la direction technique supervisée par Youmir, et ce, pour les impliquer dans la gestion de la destinée du club. Ce sont des joueurs qui ont un certain acquis technique important et qui vont sans aucun doute apporter un plus au staff technique dirigé par Benâbicha.

Pour certains supporters les plus proches du club, ce sont les prémisses de grands espoirs de voir l’équipe jouer les premiers rôles face aux autres clubs qui visent le même objectif de la montée. Pour d’autres, c’est une façon d’impliquer ces joueurs et leur endosser une certaine responsabilité en cas de mauvaises impasses tant qu’il y a des craintes qui pourraient se manifester le long de la compétition surtout qu’au niveau de l’effectif, les joueurs recrutés / revenants (une douzaine) ne semblent pas répondre aux attentes des supporters.

Pour les milieux sportifs de la ville, c’est un pari difficile à réussir cette saison avec tous ces changements s’il n’y a pas d’assises bien solides face aux adversaires qui sont nombreux à viser le même objectif. Ce sont, peut-être, les profondes craintes qui hantent l’esprit des supporters qui ne sont pas confiants même si toutes les composantes du club sont animées d’une grande envie de redresser la barre d’un club qui a eu du mal à réaliser son rêve de retrouver sa place parmi l’élite de notre football national.

L’avenir de ce club dépendra des moyens mis à sa disposition et on attend à ce que le comité tire des leçons des précédentes saisons pour éviter au club de se retrouver dans ses sempiternelles impasses au fil de la compétition car entre les espoirs et leur concrétisation, il y a des obstacles à surmonter. Cependant, on se demande toujours si c’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour le KAC.