Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Classement de Shanghai : Aucune université marocaine sur la liste


Rédigé par Anass Machloukh le Lundi 17 Août 2020

Le classement académique 2020 de Shanghai des 1000 universités mondiales a été publié le vendredi 15 aout. Aucune université marocaine ne figure sur la liste. Détails.



Classement de Shanghai : Aucune université marocaine sur la liste
Publié annuellement par ShanghaiRanking Consultancy, le classement des 1000 universités mondiales n'a pas inclus cette année le Maroc puisqu’aucune université marocaine n’a été retenue pour figurer dans le top des universités mondiales.

Ainsi, les universités américaines continuent de s’imposer au sommet, sachant que Harvard occupe la tête du classement pour la 18ème année consécutive, suivie de Stanford et Cambridge qui occupent respectivement la deuxième et la troisième place. La supériorité américaine s’est confirmée dans le reste du top dix qui est complété par Massachusetts Institute of Technology (MIT), l’Université de Californie (Berkeley), Princeton, Columbia, California Institute of Technology,  l’Université de Chicago. De son côté, l’Université Oxford est arrivée au neuvième rang.

Paris-Saclay est arrivée en tête des universités d’Europe continentale en se positionnant à la 14ème place, alors que l'Université de Tokyo a confirmé son statut de leader en Asie (26ème rang).

Concernant les pays arabes, la Tunisie, l’Egypte, l’Arabie Saoudite, le Qatar et le Liban apparaissent dans le classement avec 12 universités classées.

L’absence du Maroc de ce classement témoigne de la crise que connait le secteur de l’enseignement et le manque d’attention pour la recherche scientifique.

Rappelons que le classement de Shanghai  adopte six indicateurs objectifs pour classer les universités mondiales, à savoir le nombre d'anciens élèves et de membres du personnel lauréats des prix Nobel et des médailles Fields, le nombre d'articles publiés dans les revues Nature and Science, le nombre de chercheurs hautement cités et les articles indexés dans Science Citation Index.