L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Charte de l’Investissement : Haro sur les freins bureaucratiques


Rédigé par Anass MACHLOUKH Mercredi 17 Mai 2023



Mohcine Jazouli tenant une séance de briefing avec les directeurs des CRI.
Mohcine Jazouli tenant une séance de briefing avec les directeurs des CRI.
Afin d’inciter le secteur privé à investir plus et se charger de la moitié de l’investissement global à l’horizon 2026, le gouvernement place tous ses espoirs dans la Charte de l’Investissement. Nombreux sont ceux qui y voient une formule magique. Or, ce n’est pas l’avis du Conseiller parlementaire du Parti de l’Istiqlal, Lahcen Haddad, qui pense que les primes territoriales mises en place par la Charte ne suffisent pas pour convaincre certains investisseurs à aller investir dans des régions éloignées, bien qu’elles soient promises à un avenir ambitieux.

Face au ministre de tutelle, Mohcine Jazouli, qui a rendu compte de ce chantier devant les membres de la deuxième Chambre, le Conseiller istiqlalien a soulevé la question de la corruption et les complications procédurales qui font que plusieurs projets sont condamnés à des blocages mystérieux et injustifiés. D’où la nécessité d’une plateforme centralisée de suivi des projets bénéficiaires, promise par Jazouli. Détails 
 
Trouvez l'intégralité de l'article dans notre édition des 18 Mai 2023 disponible en kiosque.
 



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News