Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Chambre des Conseillers : Création d’une Commission de spécialistes


Rédigé par Hiba Chaker le Samedi 15 Janvier 2022

Dans la continuité des efforts pour créer un Exécutif fort, plébiscité par une majorité soudée pour relever les défis futurs, le RNI, l’Istiqlal et le PAM annoncent la création d’une commission d’experts et de spécialistes.



Chambre des Conseillers : Création d’une Commission de spécialistes
« Conformément aux orientations de la Charte de la majorité gouvernementale, la présidence de la majorité à la Chambre des Conseillers, a tenu sa première réunion de coordination qui visait à renforcer les pistes de coopération existantes depuis le début de l'année législative », annonce un communiqué officiel des partis au pouvoir.
 
Le communiqué annonce également la mise en place d’un mécanisme pour assurer une coordination complète au niveau des projets de loi soumis à discussion et au vote et l'adoption d'amendements conjoints, ainsi que la coordination dans les demandes de missions exploratoires ou des commissions d’enquête.
 
Des spécialistes au service du gouvernement
 
Comme déjà annoncé par L’Opinion, ce communiqué a abordé le sujet de la création d’une commission de spécialistes : Une élite d’économistes, de chercheurs et d’experts dans différents domaines, qui font partie des trois partis de la majorité, vont prendre part à cette commission dont l’objectif principal est d’être au service du gouvernement pour l’accompagner dans la création de différentes stratégies et politiques publiques.
Pour rappel, concernant le budget alloué à la création de cette commission, Nizar Baraka avait affirmé que ces experts mettront leur riche expérience au service du gouvernement et des citoyens de façon volontariste.
 
 
En outre, compte tenu de la composition multiple et riche de la Chambre des Conseillers (économistes et élus des collectivités territoriales et des Chambres professionnelles), la présidence de la majorité a décidé de s'ouvrir sur cette dernière afin d'améliorer le travail législatif et de contrôle.  
 
A noter que le RNI, le PAM et l'Istiqlal, qui forment la majorité gouvernementale, ont signé, lundi 06 décembre à Rabat, la "Charte de la majorité" qui se veut un cadre institutionnel et de référence définissant les modes de fonctionnement et de coopération entre les différentes institutions gouvernementales, parlementaires et partisanes. Cette charte représente un moyen pour donner une nouvelle impulsion à l’action gouvernementale et parlementaire, à même d’optimiser l’efficacité et le rendement.

  


Dans la même rubrique :
< >