L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Cause palestinienne : Haro Royal sur les manœuvres populistes et politiciennes !


Rédigé par Majd EL ATOUABI le Lundi 13 Mars 2023



Le jeudi 10 décembre 2020, juste après la publication du Tweet historique du président américain Donald Trump, deux communiqués du Cabinet Royal étaient publiés simultanément. Le premier, qui annonçait la reconnaissance par les États-Unis d’Amérique de la souveraineté du Maroc sur son Sahara, officialisait par la même occasion la reprise des relations diplomatiques avec l’État d’Israël. Le deuxième communiqué faisait, quant à lui, état d’une conversation téléphonique entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Mahmoud Abass, conversation lors de laquelle le Souverain marocain a tenu à réaffirmer au Président de l’Autorité palestinienne l’attachement du Maroc aux constantes politiques, diplomatiques, juridiques, religieuses et humaines qui ont de tout temps caractérisé sa position sur la question palestinienne. 
 
Que ce soit pour le premier ou le deuxième communiqué, la formulation adoptée avait le mérite d’être sans équivoques et on ne peut plus claire. Il en ressortait de manière limpide que la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, tout comme la reprise des relations diplomatiques avec Israël, ne s’étaient pas faites et n’allaient jamais se faire au détriment de la défense par le Maroc des revendications légitimes de la cause palestinienne qui équivaut pour le Royaume, en termes d’importance, d’intensité et de sacralité, à celle du parachèvement de notre intégrité territoriale. Point à la ligne.
 
Mais voilà, deux années et demie plus tard, dans un contexte international des plus troubles, où le Maroc n’a jamais eu de cesse de démontrer son attachement à la défense des intérêts palestiniens, par les actes et non pas uniquement par les paroles, notamment via l’agence Bayt Mal Al-Qods présidée par le Roi du Maroc auquel on doit également, entre autres réalisations, la reprise du flux normal de transit au niveau du Pont d’Allenby qui est l’unique voie d'accès des Palestiniens des territoires occupés vers la Jordanie et le monde extérieur, le Secrétariat Général d’un parti politique qui était aux manettes du gouvernement à l’époque de ces faits historiques y trouve à redire en essayant de récupérer un débat clos et inopportun à des fins bassement politiciennes.
 
Il n’en fallait pas plus pour susciter l’ire du Palais Royal qui vient de publier un communiqué au ton aussi clair que corrosif où ledit parti est rappelé à la raison, celle d’une action politique responsable et exempte de toutes velléités de récupération populiste et politicienne d’une cause palestinienne pour la défense de laquelle les Marocains, en tête desquels Sa Majesté le Roi Mohammed VI, n’ont jamais épargné ni efforts, ni sacrifices, aussi grands et douloureux soient-ils. Re-point à la ligne.
 
Majd EL ATOUABI
 
 
 
 
 
 
 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Mars 2024 - 15:47 Démocratie partisane dans l’ADN !






🔴 Top News