Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Casablanca : Les écoles françaises contraintes de fermer suite aux intempéries


Rédigé par Siham Mdiji le Vendredi 8 Janvier 2021

Au regard de la situation d’urgence due aux fortes pluies et inondations qu’a connues la métropole, plusieurs établissements du réseau de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) à Casablanca et environs ont été contraints de fermer temporairement.



Casablanca : Les écoles françaises contraintes de fermer suite aux intempéries
« En concertation avec le Consulat, l’AEFE et le service du SCAC de l’ambassade de France, je vous informe que nous avons pris la décision de fermer les établissements et les écoles du Groupement de Gestion de Casablanca – Mohammedia dont l’école Ernest Renan jusqu’au mardi 12 janvier au matin », a écrit Sébastien Galard, directeur de l’école Ernest Renan, dans un mail adressé aux parents d’élèves.

« Les conditions de circulation dans Casablanca et les conditions d’accueil dans les établissements motivent cette décision, d’autant plus que les prévisions pour demain sont à la dégradation avec de fortes précipitations, du vent sur des sols saturés », a-t-il ajouté. 

Il sied de noter que cette décision intervient juste avant l’annonce de la fermeture du lycée Lyautey et de l’école primaire Molière. Ces derniers ont également adressé un mail aux parents expliquant qu’ils sont dans l’obligation de suspendre les cours. 

 « Compte tenu des conditions météorologiques et des dégâts sur le site (inondations, électricité), l’établissement est fermé et les cours sont suspendus jusqu’à nouvel ordre », a indiqué la direction du lycée Lyautey, ajoutant que celui-ci rouvrira ses portes s’il « réussit à sécuriser l’établissement », ou adoptera l’enseignement à distance dans le cas contraire. 

Pour sa part, l’école Molière a écrit que « plusieurs artères autour de l’école sont coupées, le réseau internet est complètement instable, et des coupures d’électricité sont survenues. Le parking de l’école est, quant à lui, inondé et nous avons des infiltrations dans certains locaux ».  La direction de l’établissement a, en outre, noté que « les élèves passeront en enseignement à distance » jusqu’à la reprise de l’ordre normal dans la métropole. 

  


Dans la même rubrique :
< >