Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Casablanca / Ben M’sik : La vaccination des 12-17 ans sur de bons rails


Rédigé par Achraf EL OUAD le Lundi 6 Septembre 2021

Depuis son lancement le 31 août 2021, la vaste campagne de vaccination anti Covid-19 pour les jeunes âgés de 12 à 17 ans connaît une grande affluence de la part des concernés. La préfecture d’arrondissement Ben M’sik n’échappe pas à la règle.



Crédit photo : MAP
Crédit photo : MAP
En vue de préparer dans les meilleures conditions la rentrée scolaire prévue le 10 septembre prochain, la campagne de vaccination contre la Covid-19 en faveur de la catégorie d’âge des 12-17 ans a commencé le 31 août.

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, la vaccination de cette tranche d’âge connaît une affluence appréciable dans les 400 centres de vaccination installés dans les établissements scolaires à travers le Maroc.

A Casablanca, et plus précisément à la préfecture d’arrondissement Ben M’sik, l’opération de vaccination cible quelque 18.770 élèves inscrits dans les différents établissements scolaires du public et du privé. Le chef du service d’encadrement des établissements d’enseignement et d’orientation (direction provinciale de l’Education et de la Formation Ben M’sik), Redouane Elhasni, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que cette opération de vaccination a connu au cours des quatre premiers jours un grand intérêt et une affluence grandissante de la part des parents d’élèves.

Dans le même contexte, et selon Elhasni, la direction régionale de l’Education nationale de Ben M’sik s’est engagée avec sérieux dans le cadre de cette opération en mettant à disposition deux centres de vaccination, en coordination avec les services de santé et les autorités locales, en prenant en considération la proximité de ces centres avec les arrondissements de Ben M’sik et Sbata qui relèvent de la préfecture, et ce, en marge d’une visite à l’un des centres de vaccination dédiés à cette opération.

Par ailleurs, afin de faire réussir cette importante opération nationale menée sous le slogan «Vacciner mes enfants, les protéger et protéger ma famille et leur permettre de poursuivre leur scolarité en toute sécurité», Elhasni a appelé les parents d’élèves à continuer à accompagner et à inciter leurs enfants à recevoir les doses de vaccin recommandées par les autorités sanitaires compétentes.

L’opération intervient en réponse aux directives du ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, notamment celles relatives aux préparatifs pour réussir la rentrée scolaire 2021-2022 et les autres étapes de l’année scolaire, et en application du plan régional mis en place par l’académie en coordination avec les autres partenaires. Elle intervient également compte tenu du développement inquiétant des indicateurs de la situation sanitaire au niveau national.

Achraf EL OUAD
 


La vigilance est de mise !
 
Certes, l’engagement dont font preuve les parents vis-à-vis de la vaccination de leurs enfants est appréciable. Toutefois, cette opération ne pourra être fructueuse sans respect des mesures préventives et des gestes barrières.

Au niveau du centre de vaccination pour enfants au lycée Ibn Toumart à Casablanca, plusieurs parents d’élèves ont exprimé leur colère à cause de l’encombrement que connaît ledit centre depuis le lancement de la campagne de vaccination des 12-17 ans. Selon eux, le centre connaît une grande affluence caractérisée par le non-respect des mesures de prévention sanitaire, dont la distanciation physique et le port du masque.

En outre, certains parents ont également déploré le manque d’organisation au sein du centre, ce qui a causé un véritable désordre.