Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Casablanca / ANP : Casa Port aura un nouveau terminal de croisières


Rédigé par Kawtar CHAAT le Mardi 5 Octobre 2021

Avec une capacité d’accueil qui atteint les 450.000 croisiéristes par an, Casablanca s’apprête à accueillir le nouveau grand terminal de croisières du Maroc, dont la réalisation revient à l’Agence Nationale des Ports.



Dans le cadre de sa politique d’investissement visant le développement des infrastructures portuaires nationales, et afin de contribuer à la compétitivité du commerce extérieur du Royaume, un grand chantier a été lancé par l’Agence Nationale des ports dans le port de Casablanca.

Grace au nouveau projet de l’ANP, Casablanca se dotera d’un terminal destiné à l’embarquement et au débarquement des bateaux de croisières. Ce projet permettra une amélioration de la qualité des conditions d’accueil des croisiéristes et des paquebots et une augmentation du nombre de touristes, grâce à une rotation accélérée des navires.

Ayant pour objectif de combler le déficit de l’infrastructure d’accueil des navires afin de répondre à la demande croissante des croisiéristes, ce projet sera réalisé, selon le site web de l’ANP, en trois étapes avant sa mise en service.

La réalisation du projet débute avec la construction d’un quai en caissons, dragage et remblais généraux. La seconde concerne la viabilisation et le confortement du tenon à l’extrémité sud et du terminal croisière ainsi que la surélévation du mur de garde de la jetée Mly Slimane. L’ANP se chargera également de construire réseau d’assainissement des eaux usées et pluviales y compris les ouvrages annexes (rejets, regards de visite ...). Les travaux d’aménagement englobent également la construction d’une gare maritime répondant aux standards internationaux.

Celle-ci arrive lors de la dernière étape de la réalisation du projet, accompagnée de la mise en service et la maintenance de deux passerelles télescopiques, apprend-on de la même source. L’agence compte entre autres, réaliser une fosse de drainage entre le nouveau terre-plein et la digue, et d’un mur de garde en béton pour protection contre les franchissements.

En outre, un quai d’une longueur totale d’environ 665 mètres sera aménagé, incluant les accessoires de quai (bollards, échelles de sécurité, défenses). Adopté principalement pour la promotion du secteur touristique dans la ville de Casablanca, ce terminal sera dédié à l’accostage de différents types de navires de croisières répondant aux exigences et normes internationales.

Les opérateurs marocains spécialisés dans le tourisme de croisières n’ont jamais cessé de réclamer un terminal aux standards internationaux. Ce nouveau projet sera ainsi un atout majeur pour le tourisme de croisières dans la capitale économique qui contribuera davantage au développement du secteur au Maroc.

Kawtar CHAAT


Secteur portuaire : Casablanca performe malgré la pandémie

 
Les ports marocains ont connu, au cours des dernières années, un développement exponentiel, positionnant le Maroc aux premiers rangs de l’échiquier mondial du transport maritime. Le secteur a même fait preuve d’une résilience face à la pandémie.

Le port de Casablanca, qui est connecté par 30 lignes régulières directes à plus de 91 ports à travers le monde et 37 pays, a été desservi durant l’année écoulée par 2.499 escales. De plus, le port a assuré le transit de 30,3 millions de tonnes de trafic de marchandises en 2020.

A ce titre, la traduction de la stratégie de l’ANP pour le développement du secteur portuaire est déclinée à travers des projets visant l’amélioration des infrastructures portuaires. Notamment, l’augmentation de la capacité d’accueil des ports pour leur adaptation aux mutations du transport maritime et à l’évolution des échanges.