Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Casablanca: 17 participants à des rodéos urbains arrêtés


Rédigé par la rédaction le Jeudi 14 Mai 2020

Les images de leurs dangereuses prouesses nocturnes à bord de grosses cylindrées défraient la toile depuis plusieurs jours. La police vient d'en arrêter 17 grâce aux caméras de surveillance placées dans les croisements. Eux, ce sont les fous du bitume version confinement.



Les rodéos se déroulaient en pleine nuit sur les grandes avenues de Casablanca sous couvre-feu
Les rodéos se déroulaient en pleine nuit sur les grandes avenues de Casablanca sous couvre-feu
Les 17 individus ont été arrêtés mercredi par la police de Casablanca pour conduite dangereuse, spectaculaire et à grande vitesse à bord de leurs voitures et motos. Il leur est également reproché d'avoir violé l’état d’urgence sanitaire et d'avoir menacé la sécurité des personnes et des biens.

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les services de la sûreté nationale avaient détecté à l’aide des caméras de surveillance installées au niveau de plusieurs quartiers de la ville, un groupe d’usagers de la route qui, par la nuit, violaient l’état d’urgence sanitaire et conduisaient volontairement leurs voitures et gros motos dangereusement et d’une façon spectaculaire.

Ces conducteurs présentaient un risque pour la sécurité des personnes et des biens, ce qui a nécessité l’intervention des services de sûreté pour leur interpellation et la saisie des engins qu’ils conduisaient, a ajouté la même source.

Les opérations sécuritaires ont permis ainsi la saisie de 7 voitures et de 26 gros motos, précise le communiqué, notant que ces engins ont été mis en fourrière pour être soumis par la suite à l’expertise technique et mécanique afin de s’assurer de leur état et du volume des cylindres des motos, outre la vérification de leurs documents de propriété.

Les conducteurs interpellés ont été placés en garde à vue dans le cadre des enquêtes préliminaires ordonnées par le parquet compétent et ce, en vue de déterminer l’ensemble des actes criminels qui leur sont reprochés.

Avec MAP