Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

CHAN / Maroc-Ouganda (5-2) : Le Maroc se qualifie en beauté !


Rédigé par A. KITABRI le Mardi 26 Janvier 2021



Un début prometteur !
 
L 'équipe nationale a pris le jeu à son compte dès le début, exerçant un pressing haut sur les Ougandais les obligeant à défendre dans la moitié de leur terrain.
Récupération rapide, un haut bloc, une pression continue, plusieurs assauts, plusieurs corners mais sans but.
 
El Kaâbi : stress, pression et doute !
 
El Kaâbi n'arrivait pas à débloquer son compteur malgré sa hargne et sa volonté, il n'y est pas arrivé. Cela l'a déstabilisé et l'a déconcerté.
 
 Un scénario catastrophe !
 
A la 25ème minute, première attaque ougandaise et premier but. Une balle arrêtée, un centrage, une remise, un cafouillage, un tir, un but...par Orit. Un scénario catastrophe. Un scénario inattendu.
 
Les Ougandais : retour dans le match
 
Les Ougandais confiants se sont lâchés mettant en difficulté les Marocains complètement dans le doute et la maladresse. Même physiquement, ils étaient à bout après les efforts effectués. Ils souffraient au fur et à mesure que les minutes passaient. Ils n'arrivaient pas à se ressaisir face à des Ougandais plus incisifs et plus en forme physiquement.
 
Les Marocains : épuisés, résignés mais chanceux (penalty au bon moment)
 
Les Marocains épuisés attendaient le sifflet final de la première mi-temps. Puis, il y a eu le pénalty-sauvetage tombé du ciel au bon moment, un penalty transformé par El Kaâbi sous pression. Il en avait besoin. Et toute l’équipe en avait besoin.
Un bon premier tiers du match, le reste était désastreux, heureusement qu'il y a eu le pénalty.
 
Une deuxième mi-temps différente
 
Pas de changement après le retour des vestiaires au niveau des joueurs. Mais le jeu a changé.
Les Ougandais ont pris le risque de jouer haut à la recherche du résultat. Les Marocains devaient se montrer très prudents et plus inspirés.
 
Rahimi réaliste et efficace !
 
À la 50ème minute, un décalage du côté droit, Rahimi, sans contrôle, a renvoyé le ballon dans les filets ougandais. Une belle réaction, au bon timing (2-1).
 
Les Ougandais plus dangereux !
 
Le but encaissé a poussé les Ougandais à presser, à monter et à se découvrir. Les Marocains ont opté pour les contres, El Kaâbi en a raté une à la 60ème minute.
 
El Moussaoui buteur
 
 A la 68ème minute, Hafidi, rentré en cours du jeu, en a raté un autre. Deux minutes après, El Moussaoui d'un puissant tir cadré a placé le ballon dans la cage sécurisant le résultat (3-1).
 
Hafidi, le généreux !
 
La rentrée de Hafidi a donné un second souffle à l'équipe nationale. Plus technique, plus visionnaire, et en donneur de caviars, Hafidi a impacté la deuxième mi-temps.
 
Rahimi, l'opportuniste !
 
80ème minute, El Moussaoui en remiseur a offert un ballon à El Kaâbi qui a raté la reprise. Le ballon a atterri devant Rahimi lequel, illico presto, sans se poser de question, a envoyé un missile inscrivant le 4ème (4-1).
 
Un beau deuxième but ougandais !
 
83e minute. Un joli coup franc, bien travaillé, une très belle frappe, et c'était le deuxième but ougandais malgré la parade de Zniti (4-2).
 
Hafidi se sert !
 
90e. Hafidi, sur effort personnel, avec l'aide du gardien, a alourdi le score en réalisant le 5ème (5-1).
 
Une 1ère mi-temps stressante, une 2ème apaisante!
 
Les Marocains ont bien entamé le match. Ils n'ont pas profité des opportunités. Ils ont été punis à la 25ème minute. Ils ont égalisé au bon moment.
En deuxième mi-temps, ils sont montés en puissance. Ils ont osé offensivement. Ils ont été récompensés. Ils ont gagné. Ils se sont qualifiés. Une première mi-temps stressante. Une deuxième mi-temps apaisante et plaisante.
 
Rahimi meilleur joueur du match
 
Pour la deuxième fois, Soufiane Rahimi a été désigné meilleur joueur. Il l'avait été lors du premier match. Ce sacre est mille fois mérité.