Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

CHAN 2021 : Le Onze national, tenant du titre, débute par un court succès

Maroc-Togo : 1-0


Rédigé par Mohamed MELLOUK le Mercredi 20 Janvier 2021



CHAN 2021 : Le Onze national, tenant du titre, débute par un court succès
Le Onze national est bien entré dans cette 6ème édition du CHAN 2021 en battant son homologue et rival du jour, le Onze du Togo (1-0) au Stade de la Réunification; but signé Yahya Jabrane 27’ sur penalty.

Le Togo, un adversaire qui, de prime abord, ne doit pas l’inquiéter outre mesure et qui, plus est, est à son premier Championnat d’Afrique des joueurs locaux. Ce qui va se vérifier, dès le coup d’envoi donné par l’arbitre malgache, Indovetra Rakoutoujuana. 

Se replier en défense pour limiter les dégâts
D’entrée de jeu, les Lions de l’Atlas locaux vont s’installer dans la peau du champion en exercice, donc, du favori. Les Éperviers vont se contenter de suivre le ballon des yeux et établir une sorte de catenaccio afin de limiter les dégâts. Cette manière de jouer des Togolais libère, quelque peu, les Marocains qui, via le latéral droit Abdelkrim Baâdi, vont se permettre de rater un beau ballon par le biais d’Ayoub El Kaâbi, promu au grade de capitaine par l’homme fort de ce groupe, El Houcine Ammouta. Les choses ne s’arrêteront, pourtant, pas là ! Les coups de pied arrêtés resteront le seul danger qui pourrait, éventuellement, empêcher les Éperviers de croire qu’ils pourraient sortir de cette confrontation indemnes. Un coup-franc bien botté par Rahimi arrive sur la tête de Walid El Karti qui rate lamentablement un heading qui aurait pu propulser le cuire au fond des filets gardés par le très bon Aïgiba. Tandis que son alter ego marocain, Anas Zniti, passait une entame de rencontre tranquille.

Manque de finition devant les bois
27’ tournant du match. Un défenseur Togolais renverse Yahya Jabrane l’arbitre de la partie n’hésita pas une seconde pour indiquer, d’un geste sûr, le point de penalty. Et c’est le milieu de terrain du Wydad qui se fera justice lui-même. Une première fois. L’excellent portier des Togolais détourne le ballon. Alors que les joueurs marocains allaient accepter ce ratage, l’assistant-arbitre lève son drapeau signifiant au directeur de jeu que le keeper togolais a bougé avant le tir de Jabrane. Le penalty sera rejoué. Cette fois, l’ex-joueur du Hassania aura plus de réussite. L’arbitre malgache enverra les 22 acteurs de la partie aux vestiaires. De retour du repos, surprise ! Les Éperviers qui avaient passé le premier half devant leur gardien vont commencer à montrer le bout du nez peu à peu. Mais de là à égaliser, les joueurs du Togo en étaient loin. Très loin. 54’ Rahimi, le feu-follet du Raja, se joue de la défense togolaise et passe le ballon à El Kaâbi qui place son tir de la tête trop haut (66’) avant que Jabrane ne rate à son tour. 78’ Saâdaoui fait son entrée. 80’ Rahimi, encore lui, se rend auteur d’un nouveau festival de dribbles et offre à Naji une occasion en or de graver son nom sur les tablettes africaines comme buteur. Mais le défenseur berkanais refuse le cadeau du Rajaoui et envoie le cuire dans le décor. Le score restera inchangé et le Onze national réussira, ainsi, son entrée dans ce CHAN. 

Rahimi homme de la partie
La commission technique de la CAF qui suit de près les péripéties techniques du CHAN a élu Soufiane Rahimi, le joueur marocain comme homme de la partie. Le joueur du Raja a offert contre le Togo une prestation époustouflante. Il a causé beaucoup de difficultés aux défenseurs togolais. Rahimi est devenu, ces derniers temps, le chouchou du public marocain, que ça soit avec son club ou avec la sélection nationale. Espérons que le joueur des Verts sera présent avec toute sa classe vendredi prochain contre le Rwanda. Espérons, aussi, qu’il garde la tête sur les épaules.