Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

CGLU Afrique : Célébration de Rabat, capitale africaine de la culture


Rédigé par Achraf EL OUAD le Dimanche 19 Décembre 2021

L’organisation faîtière Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) a appelé à une participation massive au lancement de la célébration de Rabat, capitale africaine de la culture, prévu en janvier 2022.



CGLU Afrique : Célébration de Rabat, capitale africaine de la culture
Dans le cadre des travaux de la 26ème session du Comité exécutif et de la session annuelle du Conseil panafricain de CGLU Afrique, réunis récemment à Rabat, L’organisation faîtière Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique appelle, à travers un communiqué, à une participation massive au lancement de la célébration de Rabat, capitale africaine de la culture.

« Je compte sur votre soutien pour accomplir la tâche exaltante qu’est la présidence de notre organisation continentale des collectivités territoriales, au moment où elle doit s’assurer que les collectivités territoriales d’Afrique prennent toute leur place dans les évènements marquant de l’année 2022, à savoir la célébration de Rabat, Capitale Africaine de la Culture dont le lancement devrait se faire le 24 janvier 2022 », a indiqué la présidente de CGLU Afrique et maire de Libreville (Gabon), Christine Mba Ndutume Mihindou, cité par le communiqué.

Elle a également réitéré son engagement à servir l’organisation et à mobiliser toutes les énergies « pour que nous puissions ensemble relever les défis des collectivités territoriales africaines », saisissant cette occasion pour renouveler ses remerciements pour le soutien constant que SM le Roi a toujours apporté à l’organisation.

Le lancement officiel de la célébration de Rabat, capitale africaine de la culture, initialement prévu le 26 mars 2020, a été reporté par le Comité d’organisation des Capitales Africaines de la Culture, et ce dans le cadre des mesures prises pour lutter contre le risque de propagation de la Covid-19.

A l’ouverture du Comité exécutif, Asmaa Rhlalou, maire de Rabat, a souligné qu’« en ma qualité de première femme élue maire de la capitale marocaine, j’aurais aimé que cette rencontre soit en présentiel afin que vous puissiez découvrir les réalisations et les projets que SM le Roi Mohammed VI a lancés à travers le projet Rabat ville lumière, capitale culturelle du Maroc », ajoutant que « cette réunion constitue une occasion pour un échange d’expertise et une mise en oeuvre efficiente de la coopération décentralisée que notre organisation CGLU Afrique cherche à instaurer ».

Mme Mihindou a exhorté les élus à se mobiliser pour les autres rendezvous majeurs de 2022, notamment la table ronde des maires africains dans le cadre du 9ème Forum Mondial de l’Eau, prévu du 22 au 26 mars à Dakar, la 9ème édition du Sommet Africités organisé du 17 au 21 mai à Kisumu (Kenya), le 7ème Congrès Mondial de CGLU prévu du 10 au 14 novembre à Daegu (Corée du Sud) et la COP27 prévue en novembre en Égypte.

Achraf EL OUAD


Rabat, une large reconnaissance

La ville de Rabat a été désignée, le mois dernier, capitale culturelle du monde islamique pour l’année 2022. La nomination a été annoncée par le directeur général de l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO), Salem Ben Mohamed El Malek, lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, au siège du ministère à Rabat. A cette occasion, El Malek a indiqué que le choix de Rabat « nous place devant un grand défi, celui d’oeuvrer à ce que cette ville soit la ville des lumières et du savoir, comme devrait l’être toute autre capitale culturelle dans le monde islamique », ajoutant que « c’est la moindre des choses à offrir à cette ville qui abrite le siège de l’ISESCO ».