Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

CAN 2021: "Un bon souvenir" pour le gardien des Comores, malgré la défaite


Rédigé par la rédaction (avec AFP) le Vendredi 14 Janvier 2022



 Il est rare qu'un gardien battu 2-0 finisse homme du match, alors le Comorien Salim Ben Boina gardera "un bon souvenir" de sa première en Coupe d'Afrique malgré la défaite contre le Maroc (2-0), vendredi à Yaoundé.

"Franchement, je ne vais pas le nier, ça reste un très bon souvenir", a lancé Ben Boina après le match, même s'il est "partagé, avec la déception du match. Je prendrai le temps de réaliser plus tard".

Gardien à l'Union Endoume-Catalans, un club de quartier de Marseille en 4e division française (N2), Ben Boina disputait à 30 ans son tout premier match de CAN, une compétition que les Comores découvrent.

Il a reconnu avoir connu "une entrée en matière difficile, c'était première pour moi, sachant que je viens du monde amateur, je ne vous cache pas, j'ai eu du mal à entrer dans le match. Mais quand on joue avec le coeur, qu'on a toute une famille et une patrie derrière nous, ça ne peut qu'aller bien".

Le trophée d'homme du match "n'est pas pour moi personnellement, c'est toute une équipe. Les gardiens, nous sommes trois, on l'a fait nous trois avec l'entraîneur des gardiens, le staff, les 28 que nous sommes ici", a ajouté le Marseillais.

Quand il a été demandé à Ben Boina, 30 ans, quel était son rêve personnel après un tel match, il a répondu; "quitter le monde amateur, tout simplement, aller chercher les pros. Je n'ai pas fait ce match pour en arriver là, mais on m'a demandé mon rêve...".