Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Botola Pro / RCOZ-MAT (2-1) : Une 2ème mi-temps héroïque


Rédigé par ELAZHAR le Samedi 24 Juillet 2021



Le suspense a encore frappé pour les Oued-zemis durant cette avant dernière journée qui l’opposa au MAT, un club qui était également venu pour grignoter au moins un point combien précieux pour le rajouter à ses 32 points et s’éloigner relativement de la zone rouge.
Pour le RCOZ, il fallait une victoire pour mieux négocier son dernier match de la Botola Pro 1 Inwi avec un bon moral pour n’avoir besoin que d’un match nul face à une RCAZ qui s’enlise d’un match à l’autre et chez qui il aura à se déplacer pour une ultime et décisive confrontation.
Le Rapide Club d’Oued Zem devait donc prendre l’initiative de l’offensive et manifester sa volonté de remporter ce match, mais ce fut le Moghreb de Tétouan qui annonça la première menace des pieds de Hicham Kheloua dès la 6ème minute de jeu et le même joueur, sur balle arrêtée, botta la transversale à la 40ème minute sur fond d’une première période tout à l’avantage des hommes d’Antonio Cosano qui était là pour son premier banc de touche avec le MAT.
Fouad Sahabi, comme à son habitude, ne paniquait pas et préparait déjà sa stratégie pour la seconde période qui devait être décisive et à tout prix.
Au retour des vestiaires et alors que les locaux essayaient de contrôler la partie et juste à la 56ème minute, Issam Boudali toucha la balle de sa main dans le carré de réparation. Karim Sabri, l’inébranlable arbitre du match, décida de consulter la VAR et après plus de 2 minutes de visionnage, il sortit le verdict du penalty que réalisa Hicham Kheloua.
Après ce but, Sahabi et comme à son habitude, décida le tout pour le tout en faisant remplacer le défenseur Hajji par l’attaquant El Bahri et en multipliant les offensives, mais une autre transversale des pieds de l’attaquant tétouanais Kheloua donna des sueurs froides au banc de touche oued zemi.
Il fallait forcer encore plus pour égaliser et Nangui réussit à ranimer les espoirs à la 70ème minute. Et 5 minutes après, le miracle advint encore une fois pour le RCOZ quand Karim Sabri siffla une faute de main dans le carré tétouanais.
Issam Boudali, celui là même qui commit la faute de main à l’origine du but tétouanais, se chargea de la réalisation pour rater son tir, mais il n’a pas raté la reprise miraculeuse de la balle pour marquer le but de cette victoire que tout Oued Zem attendait et oxygène l’espoir du maintien. Mais il faut vraiment reconnaitre que les hommes de Sahabi avaient joué une mi-temps héroïque car à aucun moment, ils n’avaient lâché ou baissé les bras. Ils sont donc au moins six clubs à attendre la dernière journée de la Botola Pro 1 Inwi pour assurer leur maintien dont le RCOZ avec ses 32 points.
Certes, les plus menacés sont la RCA de Zmamra et le CAY de Berrechid, mais tout aussi bien l’OCS que le MAT, le FUS et le RCOZ n’échappent nullement à la menace de relégation.
Ainsi, pour le Rapide qui se déplacera chez les Zemamras, le maintien sera une victoire et c’est tout à fait possible en raison de l’esprit de solidarité collective qui ranime Sahabi et ses hommes et en raison surtout des cartons rouges écopés par les deux axes défensifs de la RCAZ durant leur match face au RCA.
Le Rapide Club d’Oued Zem souffre certes, mais il a montré avec son staff technique qu’il est capable de sauver sa saison pour mieux repenser la saison prochaine avec plus de professionnalisme… Nous y reviendrons !

  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Octobre 2021 - 23:28 Le FC Barcelone limoge son entraîneur Ronald Koeman

Mercredi 27 Octobre 2021 - 13:56 Botola Pro D1 et D2 : Le programme