Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Botola Pro D1 "Inwi" / Mise à jour de la 21ème journée / OCK-RSB (1-0) : Les Phosphatiers méritaient amplement leur victoire


Rédigé par ELAZHAR le Jeudi 28 Avril 2022



L’Olympique Club de Khouribga revenait d’une belle victoire sur fond d’un derby fort bien musclé, une victoire qui enfonça son voisin le Rapide Club d’Oued Zem et le hissa au 11ème rang du classement général avec 27 points et donc avec une  marge de sécurité qui l’éloigne relativement de la zone rouge.

La Renaissance Sportive de Berkane, lui, revenait d’une belle et précieuse qualification au dernier carré aux dépens du club égyptien Al Masry de Port Saïd et aspirant donc à rééditer l’exploit de remporter la coupe de la CAF.

Et donc la rencontre entre les Phosphatiers d’Abdessamad Ourrad et les Oranges de Foirent Ibenge qui n’a pas accompagné son équipe pour cause de double fracture suite à un accident de la route, augurait déjà d’être chaudement disputée.

La première mi-temps fut très tactique et les deux coachs jouèrent la prudence et la couverture de leurs arrières et il en résulta une lourde concentration du jeu dans le centre de l’aire de jeu.

Un jeu stérile surtout en occasions réelles de but dans les deux camps et malgré tout cela, les Green Ghost ne cessèrent à aucun moment leurs encouragements scandant des slogans d’amour pour leur club et revendiquant à travers leurs banderoles le retour aux années de gloire du club phosphatier, les années qu’ils avaient vécus avec feu Louzani, feu Madih, Youri et Milani et les joueurs Hababi, Fidadi, Zerkaoui, Haddoumi, Rafik, Zaânani, Assass, Aqqal, Omar Diallo, Sibouss et tant d’autres…

Au retour des vestiaires, les deux coachs Abdessamad Ouarrad et Hamid Abrimil, l’adjoint d’Ibenge, optèrent pour un jeu plus ouvert et beaucoup plus offensif. Et les occasions de but se multiplièrent en rafales sur fond d’un rythme de jeu plus rapide et qui enflamma les match et tribunes.

Les deux gardiens notamment Mohamed Ferni et Hamza Hamiani furent donc très sollicités par les attaquants et réussissaient souvent à sauver leur cage, sauf pour le gardien berkanais qui dut encaisser le seul but de la partie qui advint à la 82ème minute de jeu, un but à valeur d’or pour les Khouribguis qui firent montre de beaucoup de combativité et de cette rage de vaincre qui a fait la différence durant cette rencontre pour le bonheur des Green Ghost.

Le club phosphatier monte donc d’un cran et accède à la 5ème place du classement général avec 30 points et il peut même convoiter une place au carré et donc une opportunité africaine. Sacré football, hier le club agonisait et aujourd’hui, l’OCK ambitionne plus.

Et dans tous les cas, il faut reconnaitre que le jeune coach Abdessamad Ouarrad, un pur produit de l’école phosphatière de football et un ancien capitaine de l’OCK, a fait du bon travail et il est entrain de maitriser son métier de coach. On lui a fait confiance et il a montré qu’il méritait indéniablement cette confiance.
 

  


Dans la même rubrique :
< >