Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Botola Pro / D1 «Inwi» : Les nouveaux promus continuent de surprendre


Rédigé par Mohamed MELLOUK le Samedi 12 Décembre 2020

Deuxième acte de la deuxième journée



Botola Pro / D1 «Inwi» : Les nouveaux promus continuent de surprendre
A l’occasion de cette seconde journée les nouveaux, le Moghreb de Fès (MAS) et le Chabab de Mohammedia (SCCM) promus continuent de faire étalage de leur savoir-faire footballistique. Mieux, ils imposent leur point de vue.

Le MAS confirme ! 
Le MAS a carrément sorti son épingle de jeu face à l’AS FAR en le battant. Certains avaient pensé que ce fut la chance du débutant. Mais les Fassis, sous la conduite du duo Aziz Slimani et Abdellatif Jrindou ont confirmé devant la RSB, vainqueur de la Coupe de la Confédération Africaine, chez elle, à Berkane. Les Guêpes ont sorti un football toute finesse mais en efficacité. Et si ce n’est cette erreur d’excès de confiance du gardien fassi Abdelkebir Alaoui, les Berkanais auraient enregistré là leur première défaite de la saison. Idem pour cette formation du représentant de la station balnéaire, Mohammedia. En effet, le Chabab local, après une victoire sur le Moghreb de Tétouan continue en piétinant la Renaissance de Khémiss Zemamra. Deux victoires d’affilée ; de quoi inspirer le coach Mohamed Amine Benhachem qu’il est sur la bonne voie. Mais ni pour le MAS ou le SCCM, ne chantons pas victoire trop tôt. Le Championnat ne fait que commencer.

Le Wydad s’améliore mais…
Une autre leçon à tirer de ces deux journées de la Botola ce sont l’envie et la détermination qui animent le vice-champion de la saison dernière, le WAC de Casablanca qui reste sur deux victoires d’affilée. Les Rouges ne veulent pas de mauvaises surprises. Ils entendent créer l’écart dès l’entame de l’actuelle saison. Certes, l’effectif de la Citadelle Rouge est riche ; mais il reste beaucoup de travail à faire pour Fouzi Benzarti. Pour preuve, cette action du Wydad où trois attaquants face à un seul défenseur jdidi n’avaient pas réussi à marquer. Impardonnable.

A propos du Diffaâ, adversaire du WAC, Benchikha le nouvelancien coach des Doukkalis n’a pas encore trouvé la même formule avec laquelle il a débuté en compagnie du Mouloudia d’Oujda lorsqu’il a tout de go pris les commandes et montrer un visage radieux du football dans l’Oriental.

Un autre club qui a mal entamé cette saison, c’est l’AS FAR qui a été battue deux fois de suite. La première journée face au MAS et la seconde face à un MAT qui n’a rien démontré face au Chabab. Et l’AS FAR s’est fait surprendre dans les derniers souffles du match.

Pas de panique

Les clubs qui ont mal entamé cette saison ne peuvent céder à la panique. Certes ce n’est pas positif. Mais combien de fois des clubs avaient mal commencé. Mais ils se sont repris en fin de parcours. Mais les coaches lorsqu’ils débutent mal tendent à voir leur avenir vacillant. Car spectateurs et comités s’impatientent. Et là, les réactions sont imprévisibles. L’ASFAR, le CAYB, le HUSA et l’OCS doivent leurs cartes se ressaisir tant qu’il est tôt… les autres équipes ne doivent se vanter, la compétition ne fait que commencer et il y a encore un long chemin à parcourir..