Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Botola Pro / D1 «Inwi» : Entre confirmation, doute et réveil !


Rédigé par A. KITABRI le Mercredi 9 Décembre 2020

Jour « 1 » de la 2ème journée / saison 2020/2021



Botola Pro / D1 «Inwi» : Entre confirmation, doute et réveil !
La première fournée de la deuxième journée a été délivrée mardi. 3 matchs étaient au menu: RSB/ MAS, FAR/MAT et SCCM/RCAZ. 8 buts, des pénalties, deux matchs agréables à suivre, un match ennuyeux, un joueur au-dessus du lot, la VAR décisive, tels sont les faits marquants des rencontres du mardi en ouverture de la deuxième journée de la Botola Pro D1, saison 2020/2021. Autre bilan : L’AS.FAR et la RCAZ ont du mal à démarrer : 0 point sur 6 possibles. Cela inquiète. Ce n’est pas le cas du SCCM. Avec 6 points sur 6 possibles, le Chabab ne pouvait pas mieux espérer. Le MAS confirme. Le MAT se retrouve. La RSB cale.

RSB-MAS (1-1) : Les gardiens de but décisifs !
Un premier quart d’heure équilibré avec un léger avantage au MAS. Les Massaouis ont entamé leur match avec un système ultra-défensif quant au positionnement des joueurs sur le terrain : 9 joueurs pour défendre, un seul attaquant de pointe, utilisation des couloirs droit et gauche pour porter le danger dans la surface des Berkanais. Les locaux ont opté pour un système offensif avec seulement 3 joueurs en défense autour d’Issoufou, 2 médians, et le reste voué à l’attaque.

Par leur système, les Massaouis ont fait le jeu. Tout en assurant la couverture, ils passaient rapidement à l’attaque grâce à des contres rapides menées par Nelson Munganga, El Fakih et Diyara...les Berkanais ont dû attendre le dernier quart d’heure pour percer le rideau ultra-défensif du MAS et remettre le jeu en équilibre. Toutefois, malgré la multiplication des échanges offensifs, l’efficacité a fait défaut. Les deux équipes ont regagné les vestiaires sur le score de parité zéro but partout au sifflet final de l’arbitre Karim Sabry

Une deuxième mi-temps totalement massaouie !
Les Massaouis ont maîtrisé le jeu, ont été dangereux et ont multiplié les occasions, à la 57ème, la 62ème et la 63ème minutes. Mais à chaque fois, Zouheir Laâroubi a été infranchissable et décisif grâce à ses parades. Mais il n’a rien pu faire lors du pénalty transformé par Ajraie à la 71ème minute.

L’avance au score n’a duré que 2 minutes. Une erreur d’appréciation du gardien de but du MAS a offert l’égalisation à la RSB. Le ballon lui a échappé pour dépasser la ligne de but selon l’avis de l’arbitre.

Dès lors, le jeu a basculé en faveur des Berkanais qui ont accentué la pression. Le MAS subissait le jeu et ne faisait que défendre. Mais les Massaouis ont tenu bon jusqu’à la fin du temps additionnel.

Le MAS a raté les 3 points. La bourde de leur gardien de but, El Alaoui en était responsable.

Deux gardiens de but, deux destins différents !
Ils étaient tous les deux décisifs. L’un a sauvé son équipe de la défaite. L’autre a privé son équipe de la victoire. Le premier, c’est Zouheir Laâroubi. Le second c’est Khaled El Alaoui, auteur de la bourde qui le placera parmi les gardiens de but ayant marqué contre leur camp.

Encadré
Le Chabab fait le service minimum !
Une partie tellement ennuyeuse qu’on a attendu le sifflet final de l’arbitre impatiemment. Tenir jusqu’à la fin était une corvée punitive ! Seule la belle action d’Icharane (SCCM) et la belle parade El Houasli en fin de match ont sûrement réveillé les téléspectateurs qui ont eu le courage d’aller jusqu’au bout !

La seule action-éclat a eu lieu à la 30èmeminute. Une incursion, un centre, un tir de Moutarrajji sur la transversale, un ballon rebondissant sur Lahouasseli avant de filer vers les filets. SCCM-RCAZ (1-0). Le SCCM a obtenu l’essentiel : les trois points du match. Il en totalise six sur six possibles. C’est un bon début. La RCAZ est à l’opposé. Zéro point sur six possibles. Tenir jusqu’à la fin était une corvée punitive.