L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Sport

Botola Pro D 1 / MAT-IRT (1-0) : Une précieuse victoire tétouanaise


Rédigé par Rachid MADANI le Samedi 10 Septembre 2022



Le derby du Nord ou le classico du football marocain MAT-IRT a tenu toutes ses promesses. Un grand match, un jeu motivant, des occasions créées, un marquage individuel très sévère, des joueurs ambitieux et surtout un public nombreux enthousiaste.
 
Pour l’organisation du stade, un seul incident est à relever : les portes des visiteurs n’étaient pas toutes ouvertes, ce qui laissait plus de cinq cents personnes à l’extérieur et il a fallu attendre une demi-heure du choc pour voir enfin les Tangérois entrer pour chercher une place.
 
 Incroyable mais vrai, les hommes de l’entraineur Zaki avaient la victoire à leur portée pendant une mi-temps dominée de bout en bout. Avec un peu plus de chance, ils auraient regagné les vestiaires par un 0-2.
 
Deux ballons « écrasés » sur le poteau aux 16ème et 20ème minutes par Akhrif et Noussair. A la 42ème minute, expulsion juste de Saoud à la suite d’une agression sur Benali.
 
Réduit à dix, le MAT ne savait que faire pour remédier à la faiblesse numérique. Dans le deuxième half, après cinq minutes, une autre expulsion étai signalée. Cette fois-ci, elle venait du camp tangérois qui perdait son défenseur Rahmaoui.
 
Changement de décor sur la pelouse, l’IRT céda incompréhensiblement tout le terrain à son adversaire à l’heure où les deux formations jouaient à dix.
 
Les attaques des rouges et blancs se multipliaient. Les défenseurs  de la ville du détroit ne savaient à quel saint se vouer d’autant plus que la sortie de leur arrière central expulsé laissait un grand vide.
 
Sur le banc de touche, il n’y  avait pas de remplaçant pour organiser la défense.
 
Zaki ne cessait de crier car Noussair, Jorfi et leurs coéquipiers étaient dépassés. Quant à la ligne d’attaque, elle était inexistante surtout après la blessure de l’ailier Akhrif.
 
Avec un avant-centre absent dans toutes les actions le sénégalais Fall, très peu d’occasions de but étaient créées contrairement à la première mi-temps.
 
A la 63ème minute, une attaque collective tétouanaise permettait à Kamal de se débarrasser de Jorfi puis de Aarab pour tromper la vigilance du keeper et obtenir le but de la victoire.
 
Ce fut le délire dans les tribunes où les 15.000 spectateurs ne cessaient de chanter et d’applaudir leurs footballeurs, qui, avec un peu plus de concentration, auraient pu aggraver le score car les visiteurs semblaient fatigués.
 
Aux toutes dernières minutes, les Tangérois ont « frôlé » l’égalisation. Que dire des deux équipes nordistes ?  Il semble qu’elles ont beaucoup de travail à faire et avec leurs nombreux départs et recrutements, le chemin est dur et long pour arriver à un onze homogène capable de créer les mécanismes du jeu et s’imposer sur le terrain.
 
Dans ce derby, il y avait plus de combativité que de technique. D’un côté comme de l’autre, les gardiens de but étaient très peu sollicités.
 
D’un côté comme de l’autre aussi, l’absence d’un buteur de race était flagrante.
 
En attaque, les deux clubs étaient très mal renforcés.
 
A la fin du classico, Zaki et Jrindou ont donné le traditionnel point de presse pour analyser le choc.
 
Le premier a parlé d’une victoire « volée » vue les péripéties du match en disant que ses joueurs n’ont pas démérité et qu’ils sont à féliciter pour leur évolution.
 
 Le second a exprimé sa joie pour les trois points obtenus devant un adversaire difficile.
 
Il pense qu’avec le nul contre le MAS et la victoire contre l’IRT, le MAT est sur la bonne voie après son retour chez les grands du football national.



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2022 - 18:48 Une joie immense dans la capitale Rabat







🔴 Top News