L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Conso & Web zone

Bluesky : L’application alternative de Twitter gagne en notoriété


Rédigé par Mariem LEMRAJNI le Mardi 2 Mai 2023

La nouvelle application baptisée Bluesky monte en gamme en s’affichant comme alternative à Twitter. Elle a ainsi été téléchargée plus de 360.000 fois selon les données du cabinet data.ai. Soutenue par le cofondateur de Twitter, elle n’est accessible qu’aux seuls utilisateurs qui disposent d’un code d’invitation pour y tenter l’expérience.



Bluesky est un réseau social décentralisé qui fonctionne sur un protocole de transfert authentifié open-source, où les serveurs peuvent interagir conjointement. Disponible sur iOS et Android, l'application est soutenue par le cofondateur de Twitter, Jack Dorsey, qui en a fait une interface ressemblant beaucoup à celle de Twitter, chose qui le prédispose à se revendiquer comme alternative prometteuse de la plateforme d’Elon Musk.

Cette nouveauté coïncide donc avec les complications qui s’accumulent pour Twitter après son rachat par Elon Musk, d’autant que la situation se complique davantage avec les derniers bugs et pannes relevés par de nombreux utilisateurs. Cette chute brutale a donc bien servi des concurrents, comme Bluesky qui a gagné en popularité, surfant sur les inquiétudes autour du réseau à l'oiseau bleu.

D’après le site du magazine Forbes, citant des données du cabinet Data.ai, l'application Bluesky a été téléchargée 360.000 fois et pointe actuellement devant quelques plateformes populaires comme LinkedIn, Bing ou Zoom dans le classement de l'App Store, le magasin d'applications d'Apple. Dans le même sillage, plusieurs personnalités ont récemment rejoint la plateforme, et nombre d’autres connaisseurs ont été impressionnés par son succès.

Les utilisateurs de cette plateforme peuvent donc publier du texte et des photos et aimer ou renvoyer le contenu d'autres personnes; ils ont aussi la possibilité d’ajouter une image d'en-tête, une photo de profil et une biographie et voir le nombre de followers de chacun, comme sur Twitter.

Selon le blog de Bluesky, les utilisateurs ont un contrôle total sur leur algorithme, ce qui leur permet d'être autonomes dans leur expérience de l'application, bénéficiant de son protocole AT qui permet aux utilisateurs de s'approprier leur identité en ligne et de transférer leur compte d'un fournisseur à l'autre.

Pour rappel, l’idée a été élaborée par Twitter lui-même en 2019, alors que Jack Dorsey en était encore le directeur général ; puis la plateforme a été lancée officiellement en février, pour gagner du terrain, et attirer la curiosité de maints internautes en ressemblant à Twitter dans sa présentation. Pour en profiter, il est impératif de s'inscrire préalablement sur une liste d'attente, qui compte plus d'un million de candidats, selon Forbes.

Le co-fondateur du réseau à l'oiseau bleu, Jack Dorsey a d’ailleurs critiqué la reprise de Twitter par Elon Musk, en estimant que "c'est parti en vrille !", en ajoutant : "Mais c'est fait maintenant, et tout ce que nous pouvons faire est de bâtir quelque chose pour éviter que cela ne se reproduise. Donc je suis heureux que Jay (Graber, le directeur général de Bluesky) et son équipe soient là pour le construire".

Depuis le rachat de Twitter par Elon Musk en octobre, les réseaux sociaux concurrents multiplient les efforts et tentent, chacun de son côté, de lui damer le pion, croyant dur comme fer que la mort de la plateforme n'est donc plus du domaine de l’hypothèse.



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Juin 2024 - 10:12 Le détatouage dans tous ses états






🔴 Top News