L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Benmoussa: La réforme est sur la bonne voie


Rédigé par Mina Mina Elkhodari le Lundi 7 Novembre 2022

Quelques mois déjà après le démarrage de l’année scolaire 2022-2023, le ministre de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa a dressé l’état d’avancement de son programme visant à instaurer un système scolaire de qualité et fait aussi le point du dialogue social avec les syndicats les plus représentatifs des enseignants contractuels.



Le ministre de l’Education a relevé certains indicateurs qui montrent le bon cheminement de la réforme marquant l’année scolaire courante. En effet, en réponse à une question lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des Représentants, Chakib Benmoussa a fait état de l’avancement de son programme de développement visant à instaurer un système scolaire de qualité.
 
Il a indiqué, à cet égard,  que 77.100 nouveaux élèves ont intégré la première année du cycle primaire soit une augmentation de 14 %. Ainsi, le total des classes du cycle primaire a atteint 26.000 classes à travers toutes les régions du Royaume.
 
En outre, afin d'améliorer la qualité de l’apprentissage au sein de l’école marocaine, trois activités quotidiennes, adoptées dans le cadre de l’approche «activités usuelles», sont en phase de test dans 800 établissements du cycle primaire, notamment la lecture, les mathématiques et les activités motrices, en attendant leur généralisation dans les autres écoles du Royaume, a fait savoir le ministre.
 
 
Dans le même sillage, Benmoussa a révélé que depuis septembre dernier, la méthode « Teaching at the Right Level » (TARL) a été introduite  au niveau de 250 établissements scolaires auprès de 10.000 élèves, en attendant sa généralisation dans les autres établissements scolaires pour atteindre un objectif de 100.000 élèves.
 
 Pour réussir cette nouvelle expérience, le ministère a investi dans la formation de 600 enseignants dans le domaine.
 
Par ailleurs, un total de 258 établissements scolaires ont ouvert leurs portes aux élèves dans différentes régions du Royaume. S’ajoute à cela, le nombre de centres ou écoles de la deuxième chance.
 
D’autre part, le ministre a signalé l’augmentation du nombre des élèves bénéficiaires des services de transport scolaire de 8.5 % ainsi que des effectifs admis à la restauration scolaire et des cités universitaires d’environ 6%.
 
Par la même occasion, le ministre a été interpellé sur le dossier des enseignants cadres des AREFs (contractuels) et sur l'état d'avancement du dialogue social avec les syndicats. 
 
 « Le dialogue est toujours engagé avec les syndicats avec la volonté d'arriver à des solutions adaptées», a indiqué le ministre, qui a noté que plusieurs points de désaccord subsistent entre le gouvernement et les syndicats du secteur de l'éducation nationale dont ceux liés au nouveau statut unifié pour les fonctionnaires.
 
 Et de souligner que le dialogue continuera son chemin pour arriver à des accords dans les plus brefs délais et que le nouveau texte comportera tous les droits et devoirs relatifs à la fonction publique.
 
Le ministre a également rappelé que l’intégration des enseignants cadres des AREFs dans ce nouveau statut unifié leur permettra de bénéficier d’indemnités avec effet rétroactif à la date de leur recrutement, ainsi que de tous les avantages comme le droit de participation à tous les concours professionnels et celui relatif à la mobilité nationale.
 








🔴 Top News











 
Other