Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Béni Mellal : Signature de trois conventions de partenariat pour soutenir le secteur de la Santé


Rédigé par Safaa KSAANI le Mercredi 28 Octobre 2020

Trois conventions de partenariat visant à soutenir le secteur de la santé, de l’auto-entreprenariat et à lutter contre l’analphabétisme ont été signées, hier à Béni Mellal.



Béni Mellal : Signature de trois conventions de partenariat pour soutenir le secteur de la Santé
L'accord de partenariat a été signé entre le Conseil de la région de Béni Mellal-Khénifra, l'Agence Nationale de Promotion de l'Emploi et des Compétences (ANAPEC), la Direction régionale de la santé et l'Association Al Hansali pour le développement, pour un montant global de 11 millions de DH (MDH).

Cette convention a pour objectif de définir les mécanismes de partenariat nécessaires pour le renforcement de la présence du corps soignant et infirmier dans les zones de la région qui connaissent un déficit en termes de ressources humaines.

D’autre part, et dans le cadre de l'activation du programme du soutien à l'emploi des jeunes et de création d'auto-entreprises dans la région, une convention de partenariat a été signée entre le Conseil de la région et l'Association marocaine de l'accompagnement des entreprises, afin d'accompagner et d'orienter les jeunes porteurs de projets pour la création d'entreprise.

Cet accord, dont le coût global est estimé à 1,2 MDH au tire l'année 2021, ambitionne d'accompagner les jeunes porteurs de projets pour la mise en place de leurs projets.

Par ailleurs, et dans l’optique de consacrer le principe du partenariat et de la contractualisation et afin de renforcer les efforts de lutte contre l'analphabétisme dans la région, un accord de partenariat a été scellé entre le Conseil de la région et l'Agence nationale de lutte contre l'analphabétisme, pour un montant de 1 MDH en vue de renforcer les efforts de l'Agence par une contribution du Conseil élu par 2000 nouveaux bénéficiaires du programme de post-alphabétisation.