Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Béni-Mellal-Khénifra / Sécheresse : Indemnisation des agriculteurs de 42 communes affectées


Rédigé par ELAZHAR le Jeudi 2 Juillet 2020

L’indemnisation des agriculteurs a démarré en avril après une évaluation des zones affectées par le déficit pluviométrique, impactant surtout les céréales.



Béni-Mellal-Khénifra / Sécheresse : Indemnisation des agriculteurs de 42 communes affectées
Eternelle rengaine que celle qui consiste à s’interroger sur le sort de notre agriculture chaque fois que frappe la sécheresse. Et à en juger par les informations et le visu afférents au suivi de la situation qui sévit actuellement dans la région, des incertitudes n’ont pas manqué de circuler sur le devenir de l’actuelle campagne, celle céréalière notamment.

Dans la région Béni Mellal-Khénifra, l’agriculture est en majorité « bour » et les conditions du milieu physique sont sensiblement plus contraignantes et variables d’une zone à l’autre. De plus, certaines zones présentent des contraintes agricoles importantes comme c’est le cas du plateau du phosphate situé sur le territoire de la province de Khouribga. En outre, la faiblesse de l’arboriculture aggrave davantage la situation de ces zones. Quant à l’avenir de l’irrigation au niveau de la région, il pose un problème à terme puisque les pompages par les centres pivots à grande profondeur ont sans doute des limites à respecter.

A cet effet, des opérations d’indemnisation des agriculteurs des zones touchées par la sécheresse avaient démarré début avril dans certaines régions du Maroc. Dans cette même optique, la Direction Régionale de l’Agriculture de Béni Mellal-Khénifra a annoncé que les opérations d’indemnisation des agriculteurs ont démarré début avril après une évaluation systématique des zones les plus affectées par le déficit pluviométrique au niveau de l’ensemble de la région, impactant sur certaines cultures, en particulier les céréales.

Ainsi, les agriculteurs de 42 communes de la région, affectées par les mauvaises conditions météorologiques ont été indemnisés à la base des rapports d’évaluation des dommages causés par le déficit pluviométrique. Pour ce qui est des zones non affectées, l’expertise technique se poursuivit selon un plan qui prend en compte l’état végétatif des cultures. De plus, la DRA a mis en place un programme urgent de secours aux éleveurs en vue de la distribution de 116.244 quintaux d’orge subventionnée au profit de plus de 32.000 parmi eux.

A retenir que 220.000 quintaux ont été attribués en tant que quota supplémentaire pour la région, répartis sur Béni Mellal (40.000 q), Fquih Ben Saleh (43.000 q), Azilal (43.000), Khénifra (40.000) et la province de Khouribga (54.000). 

A souligner que le ministère de l’Agriculture, avait annoncé avoir mis en place un programme de sauvegarde ciblé qui consisterait en la distribution de 2,5 millions de quintaux d’orge subventionnée pour le prochain trimestre au profit des éleveurs des zones affectées par le déficit des pluies. 

A rappeler que le ministre de l’Agriculture avait révélé au parlement qu’une couverture financière de 350 millions de dhs a été dépensée au profit des agriculteurs touchés par le manque de précipitations, pour la saison agricole en cours. En outre, le ministre avait souligné que “cette procédure avait été prise à titre exceptionnel après le processus d’évaluation des effets de la sécheresse avec la Mutuelle agricole marocaine d’assurance (Mamda), lancé depuis le 14 mars dernier”.

ELAZHAR