Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Béni Mellal / Etude : «Recherche et développement» sur la filière Niora


Rédigé par La rédaction le Mardi 2 Novembre 2021

La deuxième Journée «recherche et développement» sur la filière Niora sera organisée le 20 novembre à Béni Mellal sous le thème «Opportunités d’Entrepreneuriat Agricole – Agri Business et Agri Tech».



Béni Mellal / Etude : «Recherche et développement» sur la filière Niora
Cet évènement est organisé par l’Université Sultan Moulay Slimane (USMS), la Faculté des Sciences et Techniques (FST) de Béni Mellal, la Direction régionale de l’Office national de sécurité sanitaire des aliments (ONSSA), l’Office régional de mise en valeur agricole du Tadla (ORMVAT) et l’Ecole supérieure de technologie (EST) Fkih Ben Salah.

Cette journée est destinée aux jeunes agripreneurs, aux transformateurs-agrégateurs, aux lauréats USMS Sciences et Techniques intéressés par l’entrepreneuriat agricole, l’Agritech et l’Agribusiness, ainsi qu’aux chercheurs et organismes de développement.

Après le succès de la première édition sur la filière Niora, et dans le cadre de la continuité de l’ouverture de l’université sur son contexte socio-économique, cette deuxième édition s’inscrit dans une démarche qui vise la création d’un réseau multi acteurs pour le développement de toute la chaîne de valeur du Paprika du Tadla en tant que produit de terroir ayant une grande importance et retombées socio-économiques, indiquent les organisateurs dans la note de présentation de cet évènement.

Les opportunités d’entrepreneuriat et de création d’entreprises sur tous les segments de la filière, mais aussi les pistes d’appui à la modernisation de l’industrie de transformation du Niora et le transfert de technologie, sont les principales thématiques qui seront débattues à cette occasion.

Outre la sensibilisation des jeunes diplômés à l’entrepreneuriat agricole à travers la filière Niora, cet évènement accorde également une grande importance au renforcement de la mise en réseau des transformateurs de la région et leurs homologues espagnols, avec une ambition d’ouverture sur d’autres partenaires Méditerranéens et Africains.

Cette conférence se veut aussi une occasion pour débattre des perspectives de la filière Niora sous un angle d’Agri Tech et durabilité agro-environnementale. L’introduction de concept de production durable et le recours à l’agriculture de précision pour une filière agroalimentaire alliant rentabilité, création de nouveaux emplois et résilience aux changements climatiques feront également l’objet d’une première réflexion et débat. Le Maroc est l’un des principaux pays africains producteurs du piment rouge (Capsicumannuum L.) nommé localement «Niora».

Il est également parmi les premiers pays producteurs et exportateurs de l’oléorésine issue de la transformation du paprika. Depuis les années 80 et en raison de ses atouts agroclimatiques, la plaine irriguée du Tadla a toujours été la première zone de production de piment rouge et aussi de sa transformation en épice paprika.

La production régionale est en moyenne de 80 à 90% de la production nationale. Ainsi, elle offre un important potentiel de développement et d’amélioration de la production mais aussi de prometteuses pistes de recherche-développement et d’innovation sur toute la chaîne de valeur de la Niora.

  


Dans la même rubrique :
< >