Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Baraka : "Madrid préfère la logique du réalisme géostratégique"


Rédigé par Kawtar Chaat le Samedi 19 Mars 2022

Le message adressé vendredi à SM le Roi Mohammed VI, par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, constitue un changement sans précédent de la position de l'Espagne vis-à-vis de notre intégrité territoriale, a souligné Nizar Baraka, Secrétaire général du Parti de l'Istiqlal et ministre de l'Equipement et de l'Eau.



Dans un message adressé à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a souligné que « l’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie, présentée en 2007, comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend ».
 
Dans ce sens, Nizar Baraka, Secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, a estimé que ce message est « un changement sans précédent dans la position de l'Espagne voisine sur la question de notre intégrité territoriale ».
 
« Au sein du Parti de l'Istiqlal, nous ne pouvons que constater avec satisfaction que le gouvernement espagnol préfère la logique du réalisme géostratégique, basée sur la clarté, l'harmonie et la priorité des intérêts communs entre les deux pays voisins », a déclaré Baraka dans son interaction avec cet événement diplomatique important.
 
Il s'est également félicité de la réponse espagnole à la volonté de notre pays de construire de nouvelles relations bilatérales, fondées sur le respect de l'intégrité territoriale des deux pays, la coopération économique bilatérale et européenne, ainsi que sur le renforcement des efforts pour traiter les problématiques de migration, de sécurité et de stabilité dans la région, ainsi que d'autres axes prioritaires et d'intérêt commun.
 
Baraka a conclu sa déclaration en soulignant que la diplomatie marocaine, avec ce nouveau et louable acquis, et sous la sage conduite de SM le Roi, poursuit ses efforts déterminés pour « trouver une solution pacifique et durable au conflit artificiel sur nos provinces du Sud, dans le cadre des constantes de la Nation, et des voies diplomatiques des Nations Unis ».
 
Le gouvernement espagnol s’est, en effet, engagé à respecter « la souveraineté et l’intégrité territoriale » du Maroc dans le cadre de « la nouvelle étape » entamée entre les deux pays, et basée sur le respect mutuel, l’application des accords, l'absence d'actions unilatérales et la transparence et la communication permanente, indique un communiqué de la Présidence du gouvernement espagnol.