Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Balance commerciale : déficit de plus de 20 milliards de dirhams


Rédigé par Kawtar Chaat le Mercredi 2 Mars 2022

Au Maroc, le déficit commercial, qui correspond au solde négatif de la balance commerciale, s'est élevé à 20,26 milliards de dirhams en janvier 2022, soit une augmentation de 75,2% par rapport à la même période en 2021.



Les importations ont augmenté de 39,5% à plus de 50,9 milliards de dirhams, tandis que les exportations ont augmenté de 23% pour atteindre 30,64 milliards de dirhams, selon l'Office des changes, qui vient de publier ses indicateurs mensuels du commerce extérieur pour le mois de janvier, notant que le taux de couverture se situe à 60,2%.

Cette hausse des importations traduit reprise post-covid19 qui s'est fait sentir au second semestre 2021. Ces importations se sont élevées en moyenne à 45,51 milliards de dirhams/mois durant cette période.

Quant aux exportations, elles ont enregistré une moyenne mensuelle de 29,09 milliards de dirhams au cours du second semestre 2021.

L'augmentation des importations de biens affecte tous les groupes de produits. En effet, la facture énergétique augmente de 67% en raison principalement, de la hausse des approvisionnements en gas-oils et fuel-oils (+1.71 MMDH) due à l’accroissement des prix de 60,4% (6.436 DH/T à fin janvier 2022 contre 4.013 DH/T un an auparavant).

Toutefois, les quantités importées sont restées quasiment stables : 579 tonnes à fin janvier 2022 contre 502 tonnes à fin janvier 2021.

Les importations de produits alimentaires ont, de leur côté, augmenté de 56,3%. Cette hausse fait suite à la hausse des achats de blé (+1,7 milliards de dirhams), qui a atteint son plus haut niveau les cinq dernières années. Cette évolution est due à l’élévation simultanée des prix (+21,3% : 3.238 DH/T à fin janvier 2022 contre 2.669 DH/T à fin janvier 2021) et des quantités qui ont plus que doublé (805 mT à fin janvier 2022 contre 338 mT à fin janvier 2021).
En outre, l'augmentation des exportations concerne la plupart des secteurs, notamment les phosphates et leurs dérivés, le secteur agricole et agro-alimentaire, et le secteur du textile et du cuir.