Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

BIM Maroc cède 35% de son capital à un fonds d’investissement britannique


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 7 Mai 2021

La société turque a décidé de vendre 35% du capital de sa succursale au Maroc au fonds d'investissement anglais « Blue Investment Holding », acteur financier important en Afrique.




Le leader de la grande distribution sera ainsi associé au groupe financier britannique, qui détiendra 35% de la succursale BIM au Maroc. L’annonce a été faite par dans un site boursier turc, qui a indiqué que le montant de la transaction est estimé à 83 millions de dollars.

En effet, l’opération d’achat a été finalisée après avoir été annoncée dès 9 décembre 2020. « À travers cette vente, nous visons à maintenir et à développer la tendance de croissance actuelle de BİM Stores SARL au Royaume du Maroc et à parvenir à une localisation dans cette région grâce à des investisseurs spécialisés dans la région Afrique pour créer davantage de valeur », a expliqué la société turque.

« Blue Investment Holding » est un fonds d’investissement anglais de grande importante, basé à Londres. Ce groupe est spécialisé dans les placements financiers en Afrique où il détient des prises de participation d’entreprises et de holdings dans plusieurs pays, à savoir le Nigéria, Keyna, Egypte, Maurice et d’autres pays.  

Rappelons que BIM a fait l’objet d’un différend commercial entre le Maroc et la Turquie, le Royaume avait accusé le distributeur truc de concurrence déloyale et de privilégier la vente de produits trucs aux dépens des produits marocains. Le ministre de l’Industrie et du commerce Moulay Hafid El Alamy avait exigé de donner plus d’espace aux produits locaux dans les rayons des supermarchés de BIM.

Le différend commercial en question a été réglé par une renégociation des termes de l’accord de libre-échange signé en 2004 dans le sens de juguler la submersion du marché marocain par les produits trucs et d'équilibrer les termes de l’échange.

  


Dans la même rubrique :
< >