Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

BCIJ : Arrestation d'un partisan de "Daech" à Berkane avec l'aide du FBI


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 6 Mai 2022

Le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST) a interpellé ce vendredi, tôt le matin, un individu de 37 ans, partisan de l’organisation "Daech" et s'activant dans la ville de Berkane, pour son implication présumée dans la préparation d'un projet terroriste visant à porter gravement atteinte à l'ordre public. Cette a été menée en collaboration avec le FBI. Détails.



Les opérations d'intervention et les procédures d'interpellation ont été menées par les éléments de la Force Spéciale de la DGST, en coordination et sous la supervision, sur le terrain, des officiers de la police judiciaire du BCIJ, indique le Bureau Central dans un communiqué.

L'interpellation de ce suspect est le fruit d'une collaboration et d'une coordination étroites entre la DGST et les autorités américaines compétentes, précise la même source, soulignant que le mis en cause a été identifié et les contours de son projet terroriste ont été dévoilés sur la base de recherches et d'investigations techniques conjointes avec le FBI (Federal Bureau of Investigation des Etats Unis d’Amérique).

Selon les données préliminaires de l’enquête, l’individu interpellé gérait un groupe fermé sur une plateforme de communication aux objectifs et projets extrémistes, visant à enrôler et à embrigader les personnes imprégnées de l'idéologie takfiriste en vue de perpétrer des actes terroristes contre des intérêts et des personnalités marocaines et étrangères sur le territoire national.

Les recherches et investigations effectuées montrent aussi que le suspect était en contact avec l'émir présumé de la cellule terroriste démantelée par les services sécuritaires de la ville d'Oujda le 25 mars 2021, poursuit le communiqué, ajoutant qu’il misait sur sa formation technique de pointe en ingénierie pour infiltrer les systèmes de traitement automatisé des données et pirater les systèmes informatiques de certaines cibles vitales, afin d'assurer un soutien financier dans le cadre du soi-disant "istihlal".

Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée par le BCIJ sous la supervision du parquet chargé des affaires de terrorisme, pour dévoiler toutes les activités extrémistes qui lui sont imputées, identifier ses liens éventuels avec les organisations terroristes à l'intérieur et à l'extérieur du Maroc, et déterminer tous les contours du projet terroriste qu’il préparait et comptait commettre sur le territoire national.

Cette opération sécuritaire atteste, une fois de plus, de la persistance des dangers de la menace terroriste qui pèse sur notre pays, notamment dans un contexte où les organisations terroristes mondiales et les pôles régionaux qui leur sont subordonnés s’activent à multiplier leurs tentatives visant la sécurité du Royaume et la sûreté de ses citoyens.

Elle reflète également l'importance de la coopération bilatérale, conjointe et avancée avec les Etats-Unis d'Amérique dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent, conclut le communiqué du BCIJ.

(Avec MAP)