Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Azoulay : La Chaire Universitaire sur le Droit Hébraïque au Maroc fera date dans l'Histoire


Rédigé par La Rédaction avec la MAP le Jeudi 10 Mars 2022

"Avec la création de la Chaire sur le Droit Hébraïque au Maroc, Essaouira a inscrit à son actif une autre première qui incarne désormais et avec éclat la centralité de la diversité au plus haut niveau de nos cursus universitaires", a déclaré, mercredi, M. André Azoulay, Conseiller de Sa Majesté le Roi et Président Fondateur de l’Association Essaouira-Mogador.



S’exprimant à Bayt Dakira, M. Azoulay a retracé le chemin parcouru depuis le lancement il y a près de 2 ans, toujours à Essaouira, des curriculums scolaires "revus et corrigés pour enseigner à nos enfants la richesse, la profondeur et la légitimité de toutes les civilisations qui, au fil des millénaires, ont nourri et déterminé la singularité de notre société".

C’est dans cette perspective que M. Azoulay a mis en relief "la cohérence et la continuité qui signent cet engagement exemplaire et donnent sa pleine signification au message pionnier de SM le Roi au Sommet de l’UNESCO réuni à New York en 2019, un message visionnaire et qui déjà soulignait la primauté de l’Education pour gagner la bataille de la modernité et pour apporter la seule réponse qui vaille aux défis de l’extrémisme et des régressions mortifères auxquels est trop souvent confrontée la Communauté des Nations". 

Le Conseiller de SM le Roi a salué dans ce contexte "le volontarisme emblématique de la prestigieuse Université Mohammed V de Rabat qui, en partenariat avec le Centre de recherches sur le Droit Hébraïque de Bayt Dakira, la Fondation Konrad Adenauer et l’Association Essaouira-Mogador, a choisi de porter sur les fronts baptismaux une Chaire qui fera date dans l’Histoire".

"Au Maroc comme ailleurs, aujourd’hui comme hier, le Droit encadre, organise et régule la vie et le progrès de nos sociétés", a ajouté M. Azoulay en rendant hommage pour conclure à "l’impressionnant collège académique et pédagogique qui s’est mobilisé avec conviction et militantisme pour donner ses meilleures chances de succès, de crédibilité et de rigueur à cette Chaire, dont la naissance a été saluée avec enthousiasme par la communauté scientifique tout autour du Maroc".