L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Régions

Azemmour : Enfin une station de traitement des eaux usées !


Rédigé par Mohamed LOKHNATI le Dimanche 3 Octobre 2021

Une station de traitement des eaux usées à Azemmour, voilà un rêve qui devient enfin réalité. C’est ce qui ressort d’une source responsable de la RADEEJ.



Azemmour : Enfin une station de traitement des eaux usées !
Ce projet tant attendu par la population va nécessiter une enveloppe budgétaire d’environ 142,1 millions de dirhams et sera réalisé dans le cadre du programme national d’assainissement liquide intégré et de réutilisation des eaux usées traitées, avec la contribution du ministère de l’Intérieur, la région Casablanca-Settat, en plus de la RADEEJ, indique la même source dans une déclaration au journal « L’Opinion ».

Sur une superficie de 5 hectares, cette importante infrastructure de base portera sur la réalisation d’une station de traitement des eaux usées qui bénéficiera aux populations d’Azemmour, Sidi Ali Benhamdouch, Haouzia plage, et les zones environnantes. Un projet qui cadre parfaitement avec le programme national de désinfection liquide intégrée et de réutilisation des eaux usées traitées, avec la contribution du ministère de l’Intérieur, la région Casablanca-Settat, en plus de l’Agence indépendante de distribution d’eau et d’électricité et de gestion de la désinfection liquide dans les régions d’El Jadida et de Sidi Bennour.

S’agissant de la période de réalisation du projet, elle nécessitera 24 mois et le projet devrait généralement se concrétiser vers la fin 2023, afin de traiter quotidiennement quelque 7.500 mètres cubes d’eaux usées, grâce à la technique de traitement par boues activées avant sa libération en milieu naturel ou sa réutilisation pour l’irrigation des espaces verts de la ville d’Azemmour, la région Nord-Est d’El Jadida, et le pôle urbain de Mazagan, enchaîne la même source. Parallèlement, nous précise-t-on, outre le traitement des odeurs grâce aux dernières technologies de désodorisation utilisées dans ce domaine, la boue sera traitée avant son transport à la décharge publique contrôlée.

Ainsi, souligne pour sa part Mustapha Zahri, Directeur général de la RADEEJ, cette nouvelle station sera un facteur de contribution à la préservation de l’espace écologique de la vallée d’Oum Er Rabie, notamment avec tout ce que l’intérêt stratégique que cet estuaire représente pour la région.

A rappeler que les rejets des eaux usées de la ville d’Azemmour se poursuivent encore aujourd’hui à l’embouchure de la rivière Oum Errabiaa, ce qui fragilise chaque jour un peu plus son système écologique pourtant très fragile. De précédentes études sur l’environnement de la zone ont démontré en effet que la situation est préoccupante.

D’autant plus que cette zone se trouve non loin de la zone de baignade de la station touristique Mazagan. Pour remédier à ce problème crucial, un budget de l’ordre de 40 MDH a été débloqué en 2013 par la RADEEJ pour le projet d’une station d’épuration des eaux usées. La nouvelle du déblocage de ce projet et son lancement enfin ont été accueillis avec beaucoup de satisfaction par les Azemmouris.

Mohamed LOKHNATI



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News